à propos de l'ivresse

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our use of cookies. More details

    • à propos de l'ivresse

      J'avais prévu de participer au concours de poésie , un souci irl m'a fait en abandonner l'idée ...

      je vous livre tout de même ce petit poéme , en dehors du concours bien sur , mais pour avoir votre avis
      le sujet est l'ivresse du désespoir , ce sentiment d'exaltation qui peut prendre chacun lors d'une perte irrréparable ...(n'y voyez aucun lien avec le souci irl , ce n'est que le fruit de mon imagination )


      Sous les premiers rayons du soleil , la lande s'étend à l'infini, tremblante.
      La mousse est souple sous mes pas,tendre tapis d'émeraude , humide encore.
      Des buissons parsemés émergent les refrains enchanteurs des merles noirs affairés.

      Tout renaît au Printemps , n'est ce pas ?

      -Je l'aimais tant ...

      Je marche seule lentement ,esquivant les pierres trop dures à mes pieds ,
      L'air est si vif ,
      Mon souffle en est presque coupé .
      Bientôt refleuriront les douces Santolines ,
      Bientôt viendra l'été .

      Le vent me freine ,il balaye tout ,
      Mes cheveux volent ,
      Mes larmes sèchent sur mes joues .

      Le cours du temps est immuable , n'est ce pas ?

      - Ce qui était ne sera plus ...

      Je cours maintenant , si légére ,
      Mes bras se lèvent ,
      Comme les ailes blanches des grands oiseaux de mer .

      Le parfum de l'Océan m'appelle ,
      Son chant lugubre est tel le doux chant des sirènes .
      Je cours , je vole ,
      Peu importe le lieu ,
      Peu importe le temps ,
      Seule la couleur m'imprègne ,
      Ce bleu immense ,
      Si loin ,
      Si prêt .

      Je danse , je m'élance ,
      En bas de la falaise ,
      L'écume de mes jours
      M'attend ...
    • Cela m'évoque plus un genre de prose poétique que véritablement un poème, en ce qui concerne la forme.

      Pour le reste, j'ai du mal à vraiment ressentir une quelconque ivresse dans le texte. Il est assez triste, le personnage est en détresse, on comprend son désespoir, mais pas de là à être saisi au corps par les mots. Peut-être que le cadre presque enchanteur décrit au début masque cela, c'est presque trop paisible. À côté de cela, les sentiments du personnage ne tranche pas assez avec ce cadre idyllique. Je trouve que ce n'est assez approfondi à ce niveau, j'aurai peut-être vu quelque chose de plus dramatique, un tourbillon, un déchaînement, que dis-je, une tempête d'émotions du personnage qui nous emporte avec elle et nous mène à la sinistre conclusion. Enfin, voilà, quelque chose qui détonne beaucoup plus avec les lieux et la saison choisie, quelque chose qui sépare nettement, presque brutalement, la renaissance du printemps et ce désespoir menant au suicide.

      Mais c'était audacieux de s'attaquer à un tel sujet, représenter quelqu'un ivre de désespoir n'est pas chose aisée, et je ne peux que saluer l'essai.

      Voilà pour mon petit commentaire et mon avis sur cet écrit. ^^


      P.S : un titre serait le bienvenu. :)


      « Découvrez le tout dernier RP collectif sur le forum en cliquant sur le logo ci-dessous : »

    • merci pour ton com , c'est grace à ça que l'on peut s'améliorer . ;)

      pour ce qui est du titre , c'est toi qui vient de me le suggérer car je n'en n'avais pas trouvé : " Détresse "
      ( c'est vrai ce n'est pas trés gai )

      pour ce qui est de la forme , j'ai préféré une forme " libre" qui me parait plus moderne comme forme d'expression , et je préfère ça à des vers baclés , des rimes pauvres et un manque de rythme ... mais je reconnais que c'est une sorte de facilité .

      En fait , si je peux me permettre quelques explications , je voudrais souligner quelques points :
      les sentiments du personnage ne sont exprimés que par les phrases interrogatives et ses larmes : ce n'est pas involontaire , la pudeur me parait primordiale dans le désespoir , et d'autre part , j'aime assez l'idée que ce soit le lecteur qui "fasse le boulot" , je laisse volontiers à son imagination d'en écrire l'histoire .

      Enfin , il y a plusieurs degrés de lecture : il y a une progression dans le paysage , c'est une forme symbolique de la vie , de la jeunesse (le printemps) à la vieillesse , jusqu'au grand saut...Il y a aussi une forme d'espoir , dans la phrase "tout renait au printemps , n'est ce pas?" : c'est l'expression d'une interrogation sur toutes les formes de renaissance , réincarnation , cycle de la vie etc
      Mais je reconnais volontiers que ce n'est pas assez travaillé , mon plus gros défaut ... :D

      Message modifié 1 fois, dernière modification faite par “BASTET” ().

    • Bonjour,

      Je rejoins l'avis de Cloud dans l'ensemble.
      Je ne ressens pas non plus l'ivresse: j'aurai également vu plutôt un flot d'émotions pour essayer de la retranscrire...
      Les sentiments ne tranchent pas en effet, mais pour ma part, je vois plutôt qu'ils sont atténués car le personnage est en paix avec lui-même concernant ce qu'il s'apprête à faire...
      Pour la forme, on a tous nos préférences, je ne t'en tiendrai pas rigueur comme c'est hors concours, mais de mon avis, elle est plutôt bien choisie et colle tout de même au thème de ta création.
      Je le trouve néanmoins touchant, et plutôt bien écrit, bravo pour cet essai :)
    • Le fait que tu aies voulu retranscrire une certaine pudeur explique alors probablement le point que j'ai soulevé sur l'ivresse.
      Mais en dehors de ça, oui, les contrastes sont bien là et on retrouve bien tes autres idées dans le texte. :)


      « Découvrez le tout dernier RP collectif sur le forum en cliquant sur le logo ci-dessous : »