.: Topic 100% Girly :.

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our use of cookies. More details

    • ah ouais g oublié ça :)

      Je pense que c'est ta compréhension de message qui est simpliste. Bien sûr que c'est du marketting dans une période où être "féministe" c'est à la mode. Mais pour une fois que, justement, une pub de serviettes hygiéniques et de tampons délivre autre chose qu'un message du type être "bien dans sa peau" quand on est une brave petite fille c'est mettre des talons hauts et faire des petits joggings avec son chignon blond bien propre, je trouve qu'il faut pas trop rapidement cracher dans la soupe.

      Tu trouves simpliste ?
      Je pense qu'utiliser, en business, les règles menstruelles pour défendre une cause sociale n'est pas si évidente que ça.
      C'est parce que je suis une fille que je consens nécessairement à ça ?
      On parle d'un truc intime là. Il y a tout de même des limites non ? Certes, cela ne gêne pas bon nombre de femmes mais pas à d'autres.
      Peut-être par pudeur. Pour ma part, c une chose que je ne prends pas à la légère, en tout cas pas à en débattre aussi aisément qu'avant, et pas comme ça en public. C la même impression vis à vis de cette pub. J'aurai préféré genre sur une tenue de sport à la place pour « éveiller les consciences ».
      Et là tu me trouves à nouveau simpliste ou es-tu si froid à ce genre de sentiment ?


      Tu m'expliqueras le rapport, doit y avoir un truc que j'ai pas bien saisi.
      Enfin, je vois pas en quoi un problème empêche de s'interroger sur l'autre.
      Ou alors osef de toutes les questions sociales des pays développés.

      Je ne m'en fiche pas de ces questions. Sincèrement, si j'avais une baguette magique, j'aurais souhaité la solution à tous nos maux.
      Je pense, que dans notre cas, l’obstacle est encore surmontable, en tout cas dans les pays développés. Pour ces derniers, les moyens y sont (éducation, social, culture...), aux gens de les utiliser à bon escient et pour la bonne cause.

      Certaines causes nous affectent plus que d'autres suite à un déclic ou à des événements particuliers qui nous touchent à un moment de notre vie. Pour ces raisons, notre perception de la vie, d'une cause commune peut changer plus ou moins d'où le fait, à mon sens encore, de relativiser, et non de l'exclure.
      On contribue, comme on peut et plus ou moins, à une cause juste.
      Et là suis encore trop simpliste... ;/

      Et vint une ombre en Hypérion

      Top newb - Libra [OFF]

    • POPOPOOO Journée internationale de la femme dans ta face, bébé !

      Aujourd'hui, et comme tous les ans en France, nous parlerons de l'inégalité, notamment salariale (parce que l'argent, c'est tout ce qui compte d'abord !) entre femmes et hommes !

      Puis demain, nous parlerons de la recette secrète du gâteau au chocolat de tata Simone. Parce que c'est vachement important aussi. Puis bon, vous comprenez, elles nous emmerdent ces bonnes femmes, on évoque leurs soucis un jour par an, c'est bien assez !

      Attaque "Egalité des droits entre les sexes" mais rien ne se passe.


      "Blague" à part, Aujourd'hui du coup, c'est notre jour. Je compte sur vous, Messieurs, pour satisfaire toutes nos envies et tous nos besoins sans rechigner. :O
      Merci déjà de commencer par aller faire le thé.
    • LiMiSu a écrit:

      Aujourd'hui du coup, c'est notre jour. Je compte sur vous, Messieurs, pour satisfaire toutes nos envies et tous nos besoins sans rechigner. :O

      Donc ça sous-entend que les 364 autres jours de l'année sont des jours de l'homme et que vous devriez satisfaire nos envies sans rechigner ?
      Personnellement ça n'est pas mon cas, donc je ne vois pas pk je changerai. C'est une journée stupide pour se donner bonne conscience. Tous les jours sont des jours de l'homme ET de la femme.


      :love: Merci à CandOu et D2rz pour cette bannière recherchée avec amour et talent :love:
    • En fait, quand je parle, on me comprend pas, cessa ? :D
      Et tu fera attention, t'as oublié de quote le plus important dans ma phrase... Vieux journaliste de TF1 !

      Bah tant pis, jme ferai mon thé moi même et jte zut ! :O

      Message modifié 1 fois, dernière modification faite par “Te Ka” ().

    • LiMiSu a écrit:

      nous parlerons de l'inégalité, notamment salariale (parce que l'argent, c'est tout ce qui compte d'abord !) entre femmes et hommes !

      On va encore me taper dessus, mais moi ça m'énerve de voir les femmes chouiner pour cette inégalité qui pour moi est normale.
      Un homme a des congés paternités, moins longtemps que la femme. La femme dans certaines entreprises ont congés maternité pendant les 3/4 de leur grossesse + les premiers mois du bébé.
      La femme peut demander un congé si son enfant est malade (rarement refusé vu que si al femme gueule le patron est en tort).
      Certaines femmes (je l'ai vu en gendarmerie) demandent des congés se disant souffrantes, juste pcqu'elles ont les règles douloureuses. Heureusement que les hommes n'ont pas de règles !

      Avec tout ça, la femme coûte plus cher au patron à garder que l'homme, donc c'est normal pour moi cette inégalité salariale, sinon l'entreprise coule à payer à salaire égal.

      C'était mon post anti féministe, bisous.

      PS : c'est la journée internationale des DROITS de la femme LiMi, pas de la femme tout court :o C'est tout les jours la journée de la femme m'enfin !


      SMC, plus qu'un club. ::love::
    • Ben le problème est là en fait. Tout comme dans le nouveau gouvernement où forcément, quand on est ministre des droits de la femme, on est aussi ministre de la famille, quand on est une femme en entreprise on va forcément être enceinte, abuser des congés et se plaindre de nos règles parce qu'on est de petites choses fragiles faites pour faire des gosses.
      Et du coup, dans tes "gendarmeries", t'as déjà entendu parler de tous les abus de congé maladie de la part de... Ben des deux sexes, juste des êtres humains.
      De plus, même si on suivait ta logique (un bien grand mot), et que l'on faisait le calcul, je doute que la différence entre ce qu'une entreprise "perd" dans les congés d'un homme et ceux d'une femme qui a eu un enfant, suffise pour justifier ces écarts.
      Mais le vrai problème de ton raisonnement (un bien grand mot bis), c'est qu'on embauche et paie quelqu'un pour ce qu'il sait faire et le travail qu'il fournit, et pas en fonction de ce qu'éventuellement il pourrait lui arriver qui ne serait pas économiquement avantageux pour nous dans l'optique où il fait un jour ci ou ça. Sinon, dans ce cas là, il serait logique de donner au patron le droit d'exiger tous les antécédents médicaux d'un demandeur d'emploi et de sa famille et de mettre en place une discrimination à l'embauche (qui n'en serait pas vraiment une du coup, pas vrai ?) en fonction des risques que ce dernier a d'attraper certaines maladies qui le pousseraient à prendre des congés prolongés, et si on l'embauche quand même, d'adapter son salaire en fonction de ça.

      Mais c'est vrai que maintenant c'est la mode de dire que le féminisme c'est pas un truc pour les femmes.


      Doudou / Renji /Master
      Ce soir c'est gangbang à la maison.
    • "On va encore me taper dessus, mais moi ça m'énerve de voir les femmes chouiner pour cette inégalité qui pour moi est normale."

      Mais c'est excellent. Merci de me faire rire, bel inconnu.
      Ton post entier est magique, la phrase que j'ai cité au dessus est magistral car tu avoues savoir que c'est une inégalité mais tu trouves ça normal.
      Et le coup des règles etc etc ... merci, j'en souris encore.

      Qu'est ce qu'elles sont connes ces femmes, elles n'auraient pas pu choisir d'être un garçon sérieux.
      Et ça chouine et ça chouine.

      Message modifié 1 fois, dernière modification faite par “©Nutella” ().

    • Dans la fonction publique on compte dans les "inégalités" la possibilité qu'une femme à d'avoir un enfant si ;)
      Car dans cette même fonction publique il est interdit de refuser ces dit-congés maternité. Et si un homme demande un congé paternité, il peut s'estimer d'avoir 1 mois, et généralement on lui demandera de travailler un peu chez lui.

      Donc certes dire que les inégalités c'est normal c'est pas vrai, mais dire que les congés ne doivent pas entrer en jeu est une hérésie. Exemple simple avec une prof d'anglais que j'ai connu, elle a fait 1 an et 3 mois de cours en 4 ans car elle a eu 3 enfants durant cette période. Pdt ce temps là un homme peut rarement entreprendre un mois d'arret sans avoir de gros soucis (j'ai vu 2 mois d'arrêt pour une dépression qui s'est terminée en retraite anticipée après 2 tentatives de suicide) ;)


      :love: Merci à CandOu et D2rz pour cette bannière recherchée avec amour et talent :love:
    • Nalyiah a écrit:

      La femme peut demander un congé si son enfant est malade (rarement refusé vu que si al femme gueule le patron est en tort).


      Tu fais référence à ce congé (non-payé sauf exception) régi par le Code du Travail sans discrimination de sexe et parfois étendu en terme de durée par certaines conventions dans la plupart des entreprises privées ou publiques ?


      Nalyiah a écrit:

      Certaines femmes (je l'ai vu en gendarmerie) demandent des congés se disant souffrantes, juste pcqu'elles ont les règles douloureuses. Heureusement que les hommes n'ont pas de règles !


      Heureusement que les hommes n'abusent jamais des congés maladies non plus ! Vu qu'on est en train de réviser le Code du Travail, on devrait mettre une échelle des règles douloureuses et en dessous d'un certain seuil, le congé n'est pas autorisé. C'est ça qu'attendent les françaises. C'est pour leur bien, ce sont les 60% de députés hommes qui l'ont dit. Au final, on leur enlèverait leur système reproducteur à la naissance, pas de règles douloureuses, pas de risque de tomber enceinte, c'est tout bénéf pour les entreprises.


      Nalyiah a écrit:

      Avec tout ça, la femme coûte plus cher au patron à garder que l'homme, donc c'est normal pour moi cette inégalité salariale, sinon l'entreprise coule à payer à salaire égal.


      Heureusement que les femmes n'ont pas besoin d'acquérir de produits de première nécessité sous-taxés, car déjà qu'elles sont moins payées, ça ne serait pas bon pour l'économie du foyer.


      Nalyiah a écrit:

      C'est tout les jours la journée de la femme m'enfin !

      De toute, c'est juste une fête commerciale pour baisser les prix chez Sephora…

      Message modifié 2 fois, dernière modification faite par “B3nito” ().

    • Un homme a des congés paternités, moins longtemps que la femme. La femme dans certaines entreprises ont congés maternité pendant les 3/4 de leur grossesse + les premiers mois du bébé.

      La logique voudrait surtout que le congé soit partageable et partagé dans le couple.
      Quant à la durée du dit congé, il est réglementé (on ne parle pas de 75% de la grossesse donc) et peut être pris en charge par la Sécurité Sociale (notamment chez les gendarmes)

      La femme peut demander un congé si son enfant est malade (rarement refusé vu que si al femme gueule le patron est en tort).

      Cette loi tacite fonctionne pour les parents, pas uniquement pour les mamans. Et les conventions fixent régulièrement cela à 7 jours par an, quelque soit le nombre d'enfant et l'employeur peut très bien demander un justificatif pour l'enfant malade.

      Certaines femmes (je l'ai vu en gendarmerie) demandent des congés se disant souffrantes, juste pcqu'elles ont les règles douloureuses. Heureusement que les hommes n'ont pas de règles !

      On appelle ça des congés maladies, ça existe aussi chez les hommes.

      Avec tout ça, la femme coûte plus cher au patron à garder que l'homme, donc c'est normal pour moi cette inégalité salariale, sinon l'entreprise coule à payer à salaire égal.

      En fait, les congés ne rentrent pas vraiment dans le coût d'un salarié. Et quand bien même, un hommes étant en moyenne payé 35% de plus qu'une femme, je doute que les quelques jours hypothétiques de congés de plus par an équivaut à 35% d'un salaire (et donc de ses charges) par mois.

      C'était mon post anti féministe, bisous.

      L'inégalité est un combat sociétal, pas féministe ou politique.




    • Quoted




      La femme peut demander un congé si son enfant est malade (rarement refusé vu que si al femme gueule le patron est en tort).

      Cette loi tacite fonctionne pour les parents, pas uniquement pour les
      mamans. Et les conventions fixent régulièrement cela à 7 jours par an,
      quelque soit le nombre d'enfant et l'employeur peut très bien demander
      un justificatif pour l'enfant malade.

      - il me semble que c'est au bon vouloir de l'employeur qui accorde ou non ce congé.
      (c'est le cas d'un de mes collègues qui s'est vu refuser sa demande d'1 jour pour son bébé malade, je t'explique pas l'ambiance depuis...)


      Renji
    • Je dis pas que les congés c'est le mal. Je dis juste que les femmes ont deux fois plsu de raisons d'avoir des congés plus ou moins long que les hommes et que ça a tout de même un cout pour une entreprise (moindre ou pas)

      @Nutella : Si c'est pour baver des conneries ironique sans apporter autre chsoe c'est pas la peine. Prends exemple sur B3nito, c'est bien plus plaisant de discuter avec lui.

      Après oui je dis bien qu'il y a des inégalités je le nie pas. Après j'étudie pas chaque emploi les différences. Je trouve juste que, tout du moins dans les médias (ce qui est pas spécialement bon à prendre en compte je sais ...) la femme est toujours mise en victime. Je trouve vraiment pas que c'est une bonne méthode pour se faire entendre. Si les femmes, (et les hommes) veulent qu'il y ai égalité des salaires, il faudrait êtrep lus tranchant que de dire "oh les pauvres femmes, futures mamans ou déjà maman d'enfants en bas âges, comment vont-elel faire pour vivre si elles n'ont pas un salaire égal à l'homme". C'est ça qui m'énerve le plus dans tout ça, montrer la femme comme une petite chose fragile.


      SMC, plus qu'un club. ::love::