[] Synec + [Eclipse] Phoenix + Melki + Gildarts + Heracles VS syru [DesTiny] CDR 10,005 Md => top1 CDR (DG44)

    • 01-[Mythique]

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our use of cookies. More details

    • [] Synec + [Eclipse] Phoenix + Melki + Gildarts + Heracles VS syru [DesTiny] CDR 10,005 Md => top1 CDR (DG44)

      Synec a écrit:




      Il y a longtemps que l’univers n’avait pas été secoué par un tel séisme. L’histoire que je vais vous raconter a résonné jusqu’aux extrêmes limites des contrées jusqu’à présent explorées. La vie d’un homme est faite de moments plus ou moins marquants, il en va de même pour l’histoire d’un univers. L’Histoire, avec un grand H, est constituée de récits de conquêtes et d’affrontements plus ou moins spectaculaires, apportant généralement son lot de gloire aux vainqueurs tout en marquant à tout jamais leurs noms dans les pierres du temps. Pourtant, même parmi ces faits historiquement remarquables, certains d’entre eux se détachent de par leurs caractères encore plus… spectaculaires.

      Les hommes, dans leur quête insatiable de pouvoir, se livraient sans relâche une guerre intestine depuis des millénaires. De ces innombrables batailles, certaines nations, plus puissantes que d’autres, se sont imposées à un tel point qu’elles n’avaient pour ainsi dire, plus aucun adversaire. Cette nette domination était due aux armadas énormes de vaisseaux qu’elles contrôlaient afin de gouverner d’une main de fer les différentes parties de l’univers qu’elles s’étaient partagées. Jusqu’à cette fameuse matinée de fin d’automne du calendrier terrien, tous les empires qui avaient tenté de se libérer du joug de la nation dominante, étaient tombés face à la puissance déployée. Ce fut également presque mon cas.

      Toute l’histoire s’est déroulée intégralement dans la quatrième galaxie, lieu où se trouvaient à la fois la planète mère de l’empire militaire dominant l’univers, et la mienne. Nous étions pour ainsi dire voisins, séparés par quelques systèmes solaires à peine. Cette promiscuité était dangereuse pour nous, qui vivions constamment sous la menace d’un châtiment fulgurant. Nous savions que nous étions épiées, les sondages s’étant intensifiés depuis que nous avions détruits deux membres de l’alliance ennemie dans une galaxie éloignée. Par deux fois déjà, Syru avait lancé sa flotte sur nous mais par chance les attaques avaient été détectées à temps. Il ne s’encombrait pas de vaisseaux lents, sa force et ses technologies lui permettant d’envoyer son lourd à une vitesse peu égalée dans l’univers. Il avait plus ou moins reprit une technique qui avait fait ses preuves lors du lointain passage de nos ancêtres sur Terre. A son temps, sa technique.

      Nous jouions un peu au chat et à la souris, le rongeur devenant de plus en plus tentant et énervant à mesure que les années passaient tandis que le félin grossissait en engloutissant avec sa force des empires plus modestes. Les lunes protégeaient ma flotte en cachant ses mouvements des immenses phalanges ennemies, souvent tournées vers nous, néanmoins nous n’étions jamais à l’abri d’une erreur. Cette bévue, qui m’incombe totalement, survint un matin d’octobre, lors d’un trajet routinier visant à nous déplacer d’une lune à l’autre avec l’ensemble de notre flotte. Ce jour-là, seuls quelques dixièmes de degrés de différence par rapport à la trajectoire initiale avaient rendus nos vaisseaux détectables à la phalange ennemie. La routine induit le manque de vigilance. La situation était critique, une erreur si petite aurait pu engendrer de graves conséquences. Lors des premières heures du trajet, rien d’alarmant n’étaient apparu sur nos écrans, l’anomalie n’avait pas été détectée.

      Nous avions fait environ les quatre cinquièmes du voyage lorsque nos capteurs sonnèrent l’alarme, la flotte de Syru était apparue juste derrière la nôtre, nous talonnant de quelques secondes seulement. Il fallut que j’y regarde à deux fois avant de comprendre mon erreur et de saisir pleinement la gravité de la situation. Nous n’avions aucune chance de l’emporter face à la puissance déployée, le seul moyen de ne pas être anéanti était de faire demi-tour. J’étais inquiet et excité, hypnotisé par les signaux sonores qui fusaient à droite et à gauche. J’ordonnais d’un ordre fébrile de rebrousser chemin en espérant que les capteurs ennemis ne soient pas déjà opérationnels. La manœuvre fut rapidement mise en place, nous avions vraisemblablement prit de court les phalanges de Syru. Ses vaisseaux continuèrent, de plus en plus nombreux, pendant deux bonnes minutes avant de rebrousser chemin à leur tour. Il y avait peu de chance que notre adversaire ait l’heure exacte de notre retour, néanmoins l’incertitude planait sur les membres de l’équipage qui me regardaient maintenant d’un œil anxieux. Avais-je commis l’erreur irréparable que tant d’autres font? Je savais que je les avais déçus, mais j’osais croire à ma bonne étoile en me disant que Syru n’aurait pas consommé autant de carburant pour rien s’il avait vu le mouvement à temps.

      A mesure le trajet passait, j’envisageais les différentes options qui s’offraient à moi. Soit ne rien faire et attendre, soit chercher à assurer mes arrières en cherchant des alliés providentiels. Par acquis de conscience, je décidai d’informer l’alliance ennemie à Syru. J’avais déjà collaboré avec eux par le passé, notamment pour le prêt de recycleurs, peut être seraient-ils disponibles afin de m’apporter leur aide. Les messages furent courtois, des réponses furent apporter à leurs questions, j’aurai vraisemblablement ma réponse dans l’après-midi.
      Le temps passait sans que je sache si j'allais recevoir cette aide ou non. Même si je n'étais pas inquiet comme j'aurai dû l'être, je n'ai jamais aimé laisser une place au hasard. Mon équipage me regardait de temps à autre faire les cents pas au poste de commandement tandis qu'ils pianotaient sur leurs contrôleurs de systèmes. La réponse vint tardivement, elle était négative. J'étais déçu mais je compris les raisons de ce refus, à savoir qu'une collaboration avait été établie entre moi et un membre important de leur alliance, lors d'un précédent gros affrontement.

      Nous n'avions toujours aucun autre signe visible d'une activité chez Syru, c'était plutôt bon signe bien qu'il faille toujours se méfier de l'eau qui dort. L'heure à laquelle il pourrait lancer à nouveau ses vaisseaux arrivait bientôt à terme, une fois passée nous serions hors de danger malgré la vitesse faramineuse de sa flotte. Nous regardions tous les calculs qui nous mettraient bientôt hors de portée de la menace à mesure que le temps s'écoulait. Plus que quelques secondes et ce mauvais rêve serait derrière nous. Je lâchai malgré moi un grand soupir de soulagement,les Eclipses avaient donc eu raison de ne rien faire.
      J'appris par un message de Syru un peu plus tard que des disfonctionnements l'avaient empêché de bien scanner ma flotte comme il l'avait initialement prévu. Je m’estimai donc heureux de la chance que j’eu en cette longue journée, la leçon était désormais apprise.


      Les jours passèrent, la vie de l'univers continuait à son rythme, abreuvant l'espace de nombreux autres combats. J'entretenais désormais des relations cordiales avec plusieurs membres Eclipses, bien que tous nous savions que notre adversité allait au-delà d'échanges d'amabilités. De son côté Syru se faisait plus discret, essayant sûrement d'endormir ma vigilance. L'activité que l'on pouvait observer sur sa lune des heures durant était sans doute due à des préparatifs afin de mener d'autres opérations militaires. Tout le monde se doutait que ses phalanges étaient souvent tournées vers nos planètes, attendant une autre erreur dans la routine revenue.
      Quelques semaines après cette bévue qui aurait pu couter cher à ma flotte, on me contacta afin de me proposer un plan visant à faire tomber mon imprenable voisin. Dans les faits le plan semblait simple, l'effet de surprise de cette technique inédite y jouait beaucoup. Néanmoins les préparatifs avaient l'air bien plus complexes, il faudrait beaucoup de patience et de minutie si tout le monde agréait au plan. Différentes stratégies avaient été mentionnées afin de faire chuter la flotte dominante, et toutes avaient été abandonnées au détriment de celle choisie. La technique retenue était ainsi la plus raisonnablement sécurisée pour les Eclipses, bien que je doive par conséquent leur confier l’ensemble de ma flotte. C’est donc moi, ici, qui prenais tous les risques, mais l’idée de participer à une opération militaire de cette ampleur me faisait jubiler. Le jeu en valait la chandelle.
      On me présenta alors aux autres membres de l’alliance, seigneurs discrets mais non inoffensifs. Les contacts furent enthousiastes à la perspective de faire tomber la plus grosse flotte de l’univers dans une telle embuscade, tous nous étions emballés et impatients.





      Je fus alors convié, en toute discrétion, à une réunion sur une lune d’une planète neutre aux abords d’une galaxie lointaine, perdu dans un système isolé à deux étoiles, loin des yeux et des oreilles des potentiels ennemis qui pouvaient faire échouer toute l’opération. Le satellite, dépourvu de population, avait néanmoins un complexe sous-terrain où se dérouleraient les préparatifs, apparemment tout avait été pensé pour assurer un maximum de confidentialité à cette opération.
      Le conseil eu lieu atour d’une grande table ou où étions disposés autour, en cercle. Cette image me fit sourire car elle était une sorte de référence à des légendes lointaines de notre planète mère. On me demanda d’expliquer en détail à nouveau les circonstances qui avaient fait sortir la flotte à Syru et d’apporter des précisions sur les horaires et les différentes choses que j’avais pu observer. Je m’exécutai donc, racontant les évènements d’une façon aussi réelle qui possible en omettant rien. L’idée de base n’avait donc pas changée, il ne restait plus qu’à déterminer qui, comment, où et quand.
      Les heures passèrent, le plan s’échafaudait petit à petit, les éléments venant se greffer à lui à mesure qu’on répondait aux questions et que diverses calculs apportaient eux aussi des informations importantes à l’opération. Une date fût convenue, puis une heure, ensuite une minute et enfin une seconde. Tout devait être parfaitement millimétré, à la seconde. Ainsi, les plus grosses armadas de l’univers étaient supposées se rencontrer chez moi, en une matinée de fin d’année, dans moins d’une semaine. En théorie. Il n’y avait pas de nuit ici à cause des deux astres qui se disputaient le ciel, mais nous finîmes la réunion à une heure avancée cette nuit-là. Les pierres étaient en place, il n’y avait plus qu’à les ajuster maintenant, et attendre.





      De retour chez moi, je regardais la lune qui tournait placidement autour de ma planète mère. Elle qui m’avait tant rendue service serait bientôt sacrifiée, mais c’était bien un piètre prix à payer pour assister à un tel évènement. Un hologramme apparu à ma droite et me signala d’une voix mécanique que les premières vagues d’étoiles commençaient déjà à être lancée en direction du satellite condamné. Je trépignais littéralement sur place quand le reflet bleuté de mon second disparu dans le projecteur, tandis que le nombre de missions destructrices augmentait sur nos scanners. Certaines venaient de très loin, voyageant pour de longues durées.

      Il ne fallait surtout pas que je change mes habitudes, nous avions absolument besoin de faire croire au même incident que l'autre fois. Les flottes attaquantes, mais alliées, s'ajoutaient à la suite de celles déjà lancées, bientôt une bonne quinzaine de vagues se succédaient les unes après les autres. Mes scanners étaient affolés, jamais nous n'avions vu autant de flottes hostiles en approche de nos positions. Je tapais nerveusement sur mon accoudoir du bout de mes doigts, la phase simple de l'opération avait presque été réalisée. Il manquait maintenant que l'ultime vague qui détruirait ma lune à coup sûr. Elle apparue sur nos scanners, une seconde après les autres. On me fit un signe du pousse afin de me signaler que c’est correctement callé. Parfait, nous pourrions passer à la seconde partie. S'en était tout pour aujourd'hui, la journée avait été éprouvante pour tout le monde, et chacun fût content de finir plus tôt. Le trajet serait plus long que les autres cette nuit.
      C'était maintenant plus délicat, la moindre erreur pouvant engendrer des pertes de centaines de millions de deutérium. Je n'avais aucun rôle à jouer ici, mais je sentais la tension sur les Eclipses, l'erreur était inacceptable. De mon côté je continuai à piller les empires auxiliaires aux miens, afin de ne pas montrer un changement d'habitude. Les flottes allaient et venaient, sans que rien ne vienne troubler la quiétude de ses raids journaliers. Aux alentours de midi, la première flotte alliée fit son entrée sur mon écran de commande, devant mon poste. Ce fut alors presque la débandade, l'armada arrivait dans la même seconde que la vague d'étoiles censée détruire ma lune à cent pourcent. Des messages de paniques me parvinrent, me demandant de confirmer l'ordre d'arrivée. Heureusement pour nous, elle stationnait légèrement après, ce qui n'était du coup pas un problème. Cet infortuné calage avait néanmoins fait couler des sueurs froides dans les bancs de mes alliés, augmentant d'avantage la pression qui pesait sur leurs épaules. Quelques heures plus tard, une seconde armada alliée vint se greffer à celle déjà en route, cette fois ci il n'y eu aucun incident. Les deux premières flottes venaient d'une autre galaxie, expliquant l'envoi anticipé.

      Les deux dernières armadas Eclipses se joignirent aux autres dans le courant de la soirée, tout était jusqu'à présent parfaitement ordonné. Il ne me restait plus qu’à assurer mon stationnement. Les dernières attaques revenaient bientôt, je commençais alors à faire voler mes banques sur mes colonies. Il me fallut ensuite trois essais avant de réussir à me caller correctement, ce n'était cette fois ci pas totalement ma faute, mais plutôt celle d'un équipage crispé et au bord de la crise de nerf. Les premières tentatives arrivaient une seconde trop tard par rapport à ce qui était initialement prévu, forçant un retour et la perte d’un carburant aussi rare que précieux. Je ne pouvais pas les blâmer, nous faisions généralement des calages ayant besoin d’une moins grande précision.





      J’observais d’un œil vigilant les vaisseaux quitter l’atmosphère lunaire en pensant avec regret au nombre de pilotes qui ne remettraient jamais les pieds sur ce sol. Malheureusement l’histoire s’écrit dans le sang, il en a toujours été ainsi. L’appât était donc lancé, il n’y avait donc plus rien à faire si ce n’est attendre que le poisson morde. Nos vaisseaux avançaient ainsi vers notre future bataille. Tout était maintenant parfaitement callé, nous n’avions plus qu’à espérer que toute cette préparation soit fructueuse. Je laissai à nouveau mes hommes à leurs occupations, tandis que je regagnais mes quartiers. La journée de demain promettait d’être riche et fatigante.

      Cette nuit-là, je fis des rêves étranges, rêvant de l’affrontement à venir. Une fois je rêvais que Syru n’attaquait pas, une autre que l’heure d’arrivée n’était pas la bonne. Ce sommeil agité fût de plus coupé par un réveil aux aurores ; l’hologramme c’était à nouveau manifester. Il m’informa que mon voisin avait mordu à l’hameçon, s’encombrant, comme on l’avait pensé, que de ses vaisseaux les plus rapides et les plus puissants. Je déglutis quand je vis que les chiffres avaient encore fortement progressés depuis sa dernière tentative, c’était impressionnant.
      Les minutes s’écoulaient, le temps paraissait se dilater de la plus horrible des manières. Bien que la distance séparant mes deux lunes fût faible astronomiquement parlant, la durée de ce trajet semblait durer une éternité. Tous, nous trépignons d’impatience, voulant en découdre, mais les secondes s’allongeaient inlassablement.

      Quelques instants plus tard, le satellite fut enfin visible. De là où nous étions, on pouvait observer les flottes alliées se rapprocher elles aussi, talonnant de peu les vagues de destructions. Tout était caché par l’ombre de l’astre rougeâtre bientôt sacrifié. La rencontre décisive aurait lieu prochainement, la lune avait désormais la taille de mon poing et Syru était bientôt sur nous. Il devait surement déjà savourer sa victoire imminente, sûr et certain que les rapports de force jouaient totalement en sa faveur. Cependant, il ne voyait pas les rais de lumières qui commencèrent à frapper le satellite de l’autre côté de celui-ci. Les tirs s’intensifièrent, ma lune résistait, créant des surtensions dans les réacteurs de quelques étoiles de la mort qui commencèrent à subir le retour de cette tentative de destruction.





      La désintégration eu finalement lieu, non sans pertes, laissant apparaître les flottes Eclipses à Syru. La punition sortait de l’ombre et des ruines du défunt astre. Mon infortuné voisin, qui n’avait malheureusement pas ralenti son attaque, confiant en ses chances de victoire, n’avait ainsi pas le temps de faire demi-tour, pour sauver vaisseaux et pilotes. Ce qui devait être un combat à sens unique allait alors prendre une toute autre tournure.

      Je n’avais jamais vu autant de vaisseaux, l’espace était obstrué d’engins volants. La planète en contrebas était difficilement visible de là où on se trouvait. On aurait dit une gigantesque ruche d’abeilles se ruant vers un ennemi assommé par le surnombre. On dépêcha en premier les vaisseaux légers afin de subir les premiers tirs des vaisseaux lourds de Syru qui perdaient ici tout leur avantage. Même si ça paraissait totalement cruel, c’était ainsi qu’on minimisait les pertes. L’affrontement commença, des rafales provenant de mon voisin commencèrent à clairsemer l’avant-garde. La structure et les boucliers des vaisseaux faibles n’étant absolument pas suffisantes pour ne serait-ce que freiner un seul de ses tirs ennemis, plusieurs engins tombaient ainsi en une seule décharge. Ses pilotes avaient le rôle ingrat, il n’y avait qu’à espérer pour eux qu’ils aient eu le temps de s’éjecter en voyant leur mort arrivée.

      La seconde et la troisième vague de tampon furent déployées, cette fois ci Syru qui n’avait toujours pas eu de perte commençait à ployer sous le nombre des défenseurs. La vague suicide primaire n’avait eu pour seul but que de permettre l’avancée des vaisseaux lourds qui suivaient les chasseurs. On finit par envoyer ce qu’il restait de tampon disponible afin de noyer mon voisin, même si nos engins spatiaux spécialisés dans l’affrontement étaient bientôt assez prêt pour laisser libre court à leurs potentiels destructeurs, on souhaitait rapprocher les étoiles afin qu’elles puisses décimer les rangs ennemis. Notre adversaire manœuvrait du mieux qu’il pouvait, diverses tactiques basiques lui permettait de gagner un peu de temps en jouant avec les caractéristiques spéciales de certains vaisseaux, mais il ne faisait que retarder l’inéluctable. Notre lourd était désormais sur lui, faisant tomber ses premiers vaisseaux tandis que les chasseurs le harcelaient au mieux, lui faisant perdre énergie et concentration. L’espace fût illuminé de part en part par la multitude de tirs et d’explosions maintenant que la bataille battait son plein. Ce spectacle était superbe, morbide mais merveilleux. Les boucliers des vaisseaux les plus puissants renvoyaient eux aussi une lumière bleu sous les attaques de leurs opposants, tandis qu’on pouvait suivre les halos des réacteurs des engins les plus mobiles qui virevoltaient parmi tous les protagonistes laissant des sillons violets. Le soleil commença à apparaitre derrière la courbe de la planète dont les premiers rayons illuminèrent le champ de bataille, laissant apparaitre les premières ruines.





      Des hommes étaient en train de se battre et de mourir sous nos yeux, mais je ne pouvais détacher mon regard de cette scène fascinante. Quelle vision avaient-ils au sol ? Les premiers tirs des étoiles de la mort me firent revenir à la réalité. Ils traversèrent tout le champ de bataille laissant des traces où rien ne subsistaient, ni vaisseaux ennemis, ni vaisseaux alliés. Les dégâts collatéraux étaient évidemment obligés dans ces cas de figure, mais ses immenses rais de lumières rouges provoquaient d’immenses pertes dans les rangs adverses. Si l’espace n’était pas exempt de gaz, nul doute que le vacarme provoqué pour tout cela serait assourdissant.

      L’affrontement tournait maintenant clairement en notre avantage maintenant que ces machines de destructions avaient rejoint la bataille. Notre défense était nettement supérieure à l’attaque, les rangs ennemis commençaient à se défaire. Les chasseurs jouaient toujours leurs rôles à merveille, encerclant la flotte à Syru afin de l’empêcher de se replier. Tandis que certains vaisseaux essayèrent se s’échapper malgré que nulle issue ne s’offrait à eux, d’autres tentèrent d’astucieuses manœuvres visant à faire le maximum de dégâts. Certains même adoptèrent une approche suicidaire en faisant exploser leurs réacteurs au milieu de nos vaisseaux. Aucune pitié ne serait admise ici, cela prendrait bientôt fin. L’armada ennemie se battit vaillamment jusqu’à la fin, résistant tant bien que mal à l’acharnement de nos flottes mais son arrière garde n’était nullement protégée contre les tirs des étoiles qui emportaient tout sur leur passage. Une petite escouade ennemie avait pris pour cible notre vaisseau principal, les tirs de ceux-ci étaient encaissés par nos puissants boucliers, ne faisant aucun dégât à la coque extérieure. Une puissance décharge ionique dans leur direction en guise de réponse les désintégra et ne laissa que quelques bouts de métal éparts. Il fallait tout de même saluer l’initiative courageuse, bien qu’elle fût totalement inutile.

      Seules quelques poches de résistances tentaient encore de survivre bien que le dénouement soit désormais connu de tous. Les étoiles avaient cessé leurs tirs car seule la précision était utile maintenant. Un feu nourrit faisait tomber les derniers vaisseaux ennemis les uns après les autres, la fin était proche. L’ultime explosion termina le combat, le calme revint alors dans l’orbite de ma planète. Ainsi s’achevait le plus grand combat que l’univers avait connu, je n’en croyais pas mes yeux.

      Nous avions réussi, mon indomptable voisin était vaincu.







      Les flottes suivantes se sont affrontées le : 2016-12-03 10:23:46
      Attaquant syru [DesTiny]
      180% | 170% | 180%

      Croiseur 100.967
      V.bataille 100.999
      V.colo 1
      Destro. 43.436
      Traqueur 60.720


      VS

      []
      Synec

      170% | 130% | 170%

      P.transp. 29.467
      G.transp. 216
      Ch.léger 486.322
      Ch.lourd 70.512
      Croiseur 74.105
      V.bataille 14.177
      V.colo 5
      Recycleur 49.721
      Sonde 129
      Bombardier 103
      Sat.sol. 834
      Destro. 4.250
      Rip 27
      Traqueur 11.618

      Missile 290
      L.léger. 1.918
      L.lourd 171
      Can.Gauss 76
      Lanc.plasma 4
      P.bouclier 1
      G.bouclier 1

      [Eclipse]
      Phoenix

      180% | 180% | 190%

      Ch.léger 750.000
      Ch.lourd 100.000
      Croiseur 100.000
      V.bataille 32.000
      Destro. 10.000
      Rip 10
      Traqueur 40.000


      [Eclipse]
      Melki

      180% | 170% | 180%

      P.transp. 153.032
      Ch.léger 827.657
      Ch.lourd 96.936
      Croiseur 104.505
      V.bataille 29.577
      Destro. 19.984
      Rip 490
      Traqueur 43.146


      [Eclipse]
      Gildarts

      180% | 170% | 180%

      Ch.léger 1.000.000
      Ch.lourd 100.340
      Croiseur 99.916
      V.bataille 60.000
      Destro. 20.000
      Rip 1
      Traqueur 99.933


      [Eclipse]
      Heracles

      170% | 170% | 160%

      Ch.léger 508.842
      Ch.lourd 17.838
      Croiseur 92.413
      V.bataille 22.603
      Destro. 11.000
      Rip 80
      Traqueur 28.865


      Afficher le spoiler

      Attaquant syru
      180% | 170% | 180%

      V.colo : 1

      Attaquant syru
      180% | 170% | 180%

      Destro. : 43.436

      Attaquant syru
      180% | 170% | 180%

      V.bataille : 100.999
      Traqueur : 60.720

      Attaquant syru
      180% | 170% | 180%

      Croiseur : 100.967

      Défenseur Synec
      170% | 130% | 170%

      P.transp. 29.467
      G.transp. 216
      Ch.léger 486.322
      Ch.lourd 70.512
      Croiseur 74.105
      V.bataille 14.177
      V.colo 5
      Recycleur 49.721
      Sonde 129
      Bombardier 103
      Sat.sol. 834
      Destro. 4.250
      Rip 27
      Traqueur 11.618
      Missile 290
      L.léger. 1.918
      L.lourd 171
      Can.Gauss 76
      Lanc.plasma 4
      P.bouclier 1
      G.bouclier 1

      Défenseur Phoenix
      180% | 180% | 190%

      Ch.léger 750.000
      Ch.lourd 100.000
      Croiseur 100.000
      V.bataille 32.000
      Destro. 10.000
      Rip 10
      Traqueur 40.000

      Défenseur Melki
      180% | 170% | 180%

      P.transp. 153.032
      Ch.léger 827.657
      Ch.lourd 96.936
      Croiseur 104.505
      V.bataille 29.577
      Destro. 19.984
      Rip 490
      Traqueur 43.146

      Défenseur Gildarts
      180% | 170% | 180%

      Ch.léger 1.000.000
      Ch.lourd 100.340
      Croiseur 99.916
      V.bataille 60.000
      Destro. 20.000
      Rip 1
      Traqueur 99.933

      Défenseur Heracles
      170% | 170% | 160%

      Ch.léger 508.842
      Ch.lourd 17.838
      Croiseur 92.413
      V.bataille 22.603
      Destro. 11.000
      Rip 80
      Traqueur 28.865


      Eclipse Family


      Ch.léger 3.572.821
      Ch.lourd 385.626
      Croiseur 470.939
      V.bataille 158.357
      Destro. 65.234
      Bombardier 103 <X
      Rip 608
      Traqueur 223.562





      Attaquant syru

      Détruit


      VS

      Synec

      P.transp. 26.388 (-3.079)
      G.transp. 202 (-14)
      Ch.léger 435.051 (-51.271)
      Ch.lourd 65.236 (-5.276)
      Croiseur 72.525 (-1.580)
      V.bataille 14.099 (-78)
      V.colo 5 (-0)
      Recycleur 47.664 (-2.057)
      Sonde 108 (-21)
      Bombardier 103 (-0)
      Sat.sol. 740 (-94)
      Destro. 4.250 (-0)
      Rip 27 (-0)
      Traqueur 11.613 (-5)

      Missile 261 (-29)
      L.léger. 1.711 (-207)
      L.lourd 158 (-13)
      Can.Gauss 74 (-2)
      Lanc.plasma 4 (-0)
      P.bouclier 1 (-0)
      G.bouclier 1 (-0)

      Phoenix

      Ch.léger 672.693 (-77.307)
      Ch.lourd 93.149 (-6.851)
      Croiseur 97.884 (-2.116)
      V.bataille 31.975 (-25)
      Destro. 9.999 (-1)
      Rip 10 (-0)
      Traqueur 39.993 (-7)


      Melki

      P.transp. 137.198 (-15.834)
      Ch.léger 741.037 (-86.620)
      Ch.lourd 90.015 (-6.921)
      Croiseur 102.222 (-2.283)
      V.bataille 29.441 (-136)
      Destro. 19.983 (-1)
      Rip 490 (-0)
      Traqueur 43.134 (-12)


      Gildarts

      Ch.léger 895.930 (-104.070)
      Ch.lourd 93.264 (-7.076)
      Croiseur 97.724 (-2.192)
      V.bataille 59.707 (-293)
      Destro. 20.000 (-0)
      Rip 1 (-0)
      Traqueur 99.906 (-27)


      Heracles

      Ch.léger 455.347 (-53.495)
      Ch.lourd 16.518 (-1.320)
      Croiseur 90.283 (-2.130)
      V.bataille 22.492 (-111)
      Destro. 11.000 (-0)
      Rip 80 (-0)
      Traqueur 28.855 (-10)



      Le defenseur a remporté la bataille !

      L`attaquant a perdu au total 19.578.723.000 unités.
      Le défenseur a perdu au total 2.221.988.000 unités.
      Un champ de débris contenant 6.285.201.500 de métal et 3.719.833.000 de cristal se forme dans l'orbite de la planète.

      La probabilité de création d'une lune est de 20 %



      Les 100.000 recycleurs de Gildarts récoltent 1.000.000.000 de métal et 1.000.000.000 de cristal
      Les 80.000 recycleurs de Heracles récoltent 818.097.000 de métal et 781.903.000 de cristal
      Les 100.000 recycleurs de Phoenix récoltent 2.000.000.000 de métal et 0 de cristal
      Les 100.000 recycleurs de Melki récoltent 529.174.500 de métal et 0 de cristal

      => 61 %



      Bénéfice de l'attaquant : -19.609.982.966
      Métal : -10.992.065.000 | Cristal : -6.822.374.000 | Deut : -1.795.543.966

      Bénéfice du defenseur : 3.907.641.500
      Métal : 2.768.787.550 | Cristal : 1.164.563.150 | Deut : -25.709.200


      Consommation estimée : 31.259.970 deut

      Skin : Eclipse Izar by Bacadoudou
      Converted by TopRaider.eu



      HRP

      Pour ceux qui n'auront pas lu le RP (qui retrace fidèlement l'opération), nous vous proposons un HRP plus condensé :

      Prologue :
      Alors déjà, faut savoir qu'on (quelques membres de l'Eclipse) s'entend bien avec Synec. On s'est déjà refilé les tuyaux pour taper si pas dispo, prêt de cyclos, rédaction de RP, etc. En gros un joueur avec qui on collabore bien, régulièrement et en toute confiance :p

      L'origine :
      Tout commence le 4 novembre au matin, Synec me MP en me disant qu'il a fail son ghost la veille, et a envoyé son full en statio sur planète plutôt que sur lune. A sa reco, Syru l'avait calé et il avait back. Il craignait une prise en retour.
      Pour diverses raisons, on est pas venu DG, et finalement Syru n'avait pas pu avoir la phal au moment où Synec avait back.
      Tant mieux, quelques centaines de millions de deut venaient d'être économisées.
      M'enfin bref, de ce fail a germé dans ma p'tite tête l'idée d'un trap...

      La préparation :
      Mi-novembre, Synec finit par officiellement postuler chez nous (après que Noster et moi lui ayons plus ou moins fortement suggéré à plusieurs reprises ^^)
      De fait, on commence les présentations, faire connaissance, blabla.
      Du coup, une fois que notre avis sur Synec était unanime, j'ai lancé l'idée du trap.

      Synec devrait refaire un fail ghost sur son statio, sauf que cette fois il n'allait pas reco avant l'arrivée sur planète. En amont, on aura bien entendu préparé une DG44 pour faire un accueil à Syru.

      L'idée est franchement acceptée par tous, c'est notre seul plan solide pour faire tomber notre cher top1 flotte qui est plutôt prudent (surtout depuis qu'on a pris ses dd en retour de statio sur vovo) !
      Crédible pour plusieurs raisons : Synec avait déjà fail son ghost et l'opération allait se passer en G4 (où nous ne sommes pas trop présents : 66 et 119 ss pour les plus proches, les autres à 1G).

      Bref, Synec nous faisant confiance est tout à fait partant pour jouer l’appât.

      La suite est assez logique, calage des MB à partir du jeudi soir pour les plus loin, calage du MB à 100% (175 rips), calage des DG et enfin calage du fail ghost.



      Le recyclage :
      Concernant le recyclage, vu qu'on ne maîtrisait pas l'heure d'impact et qu'on craignait un lag serveur, on a pris la décision de se caler bien après impact. D'autant plus que Syru aurait très bien pu ne pas tirer les siens, pensant faire juste back Synec pour le prendre en RDS, et surtout, à la simu on est rentables même si Syru recycle avec son full cyclos.



      Jour J :
      Samedi matin, on check à la phalange et on a la bonne surprise de voir que Syru a mordu. Il ne décalera pas (ce qui était notre plus grande crainte) avant impact.
      D'après ce qu'on a pu comprendre des premiers échanges post-RC, il aurait été contacté par un Asile lui montrant le fail statio de Synec... C'était pas prévu, merci à Fainian :D

      On a étudié la possibilité de prendre en retour les cyclos de Syru, mais finalement nous n'avons pas tenté, car impossible d'avoir le %, tout simplement, et comme dit, ça se passait dans un coin isolé ^^. Et avec son léger, ses rips et 200k cyclos, faut déjà une force de frappe assez conséquente pour passer :p


      Dédicaces

      Synec
      A Gael Faye

      Phoenix
      ~> à Syru, BR
      ~> aux victimes de Syru : pensées pour Sword, Eki et Etazz ! Vengeance est faite
      ~> à Synec, bienvenue dans ta nouvelle famille : ce n'est pas un recrutement mais bien une adoption
      ~> aux potes de l'AG et à tous les Eclipses
      ~> aux deutiers de luxe, c'est aussi grâce à vous
      ~> à tous ceux qui ont participé à l'opération ! 24 MB calés sans aucun multi, en voilà une belle démonstration de notre force

      Melki
      Aux potos, toujours un plaisir de jouer avec vous quand c'est possible ^^
      A mes deutiers, vous gérez les gars, merci.

      Gildarts
      A Akryon mon binôme de jeux, et mon médic perso ^^
      A melkiki le canard en plastique
      Aux deutiers de luxe, je need du deut :(
      Aux potos inter uni
      A Agent/Oblonsly et Gow pour le soutien <3
      Et ceux qui agissent dans l'ombre
      Aux Wawa du 1 et de nukasan

      Heracles
      A Phoenix pour son skill
      A Synec notre nouvelle recrue
      A la team Eclipse
      A Ganja pour sa clairvoyance dans le choix de l'alliance
      BR a Syru




      Les ailes de Syru ont assombri les cieux
      L'ombre noire a rugit, elle a semé le feu
      Ils ont tenté de fuir, tenté de résister
      Et n'ont pu que périr, dans l'horreur des brasiers

      Qui peut nous sauver de Syru, et de sa noire colère?
      Quel héros sur le champ, peut livrer cette guerre?
      Mais si Syru l'emporte, l'Homme est mort à jamais
      Consumé par l'ombre des ailes noires déployées

      Et vinrent les parleurs en ces terribles temps
      Qui plus durs que l'hiver devinrent combattant
      Et monta la musique, le glas du destructeur
      Le chant de Bordeciel, le Thu'um salvateur

      Les parleurs nous sauvèrent, de Syru et de sa rage
      Ils nous léguèrent la Voix, la Voix d'un nouvel âge
      Si Syru est éternel, l'éternité n'est plus
      Terminée son histoire, les End disparus.

      Retraité





      Apparitions au Hall of Fame > 100M CDR : 101- 2

    • Très beau Rp :)
      GG à nous :D
      GG à Phoenix qui prend ma place de chef d'orchestre de la plus belle des manières.

      Br à Syru et merci de me laisser le top 1 flotte de façon définitive <3

      Univers 64: El Diablo .K-LibR. Top 10 Point/5 flotte / 57 Hof
      [OFF]
      Hydra: El Diablo AD/ABM Top 12 Point /6 Flotte / 34 Hof [OFF]
      Izar: Gildarts Eclipse Top 5 point /1 Flotte / 109 Hof [On]
    • Belle opé, énorme HoF.
      GG et BR au dèf, j'imagine que ça doit pas être évident de s'y remettre sans faire de pause après ça.
      Ça aurait été amusant qu'une nouvelle lune soit créée 6 secondes après l'oblitération de l'ancienne.
      J'aime beaucoup la troisième image dans le RP, elle vient de quelque part en particulier ou c'est juste une image comme ça?
      Vel Izar

      [MGOR] :]