[Of Borg] Kifune + Thaumaturge + Iblis + Django + Akuarios .Vs. Sanctu buy Deut [LIIL] === TOP1 CDR / RENTA / PERTES DEF JAPETUS ===

    • 02-[Titanesque]

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our use of cookies. More details

    • [Of Borg] Kifune + Thaumaturge + Iblis + Django + Akuarios .Vs. Sanctu buy Deut [LIIL] === TOP1 CDR / RENTA / PERTES DEF JAPETUS ===



      Chapitre III – À l'Origine de Tout


      11000000 00100000 01001001 01100010 01101100 01101001 01110011 00101100 00100000 01100100 01101111 01101110 01110100 00100000 01101100 01100101 01110011 00100000 01110110 01100001 01101001 01101110 01110011 00100000 01100101 01100110 01100110 01101111 01110010 01110100 01110011 00100000 01101110 01011100 00100111 01100101 01101110 00100000 01110011 01101111 01101110 01110100 00100000 01110001 01110101 01100101 00100000 01110000 01101100 01110101 01110011 00100000 01101100 01101111 01110101 01100001 01100010 01101100 01100101 01110011 00101110 1086e




      Iblis grandit, oublia complètement le visage de son père, mais non le message non livré qui commençait à lui peser. Lorsqu’il fut en âge de comprendre et d’analyser, quelques années plus tard, cet épisode de sa vie lui fut rappelé de manière fort peu agréable lorsqu’Azurane, la jolie professeur d’Histoire fut absente à l’école une semaine entière et fut remplacée par Monsieur X, un ignoble personnage bedonnant au nez piqué de points noirs sur lequel une paire de lunettes orange glissait sans arrêt. Le mari d’Azurane était tombé au combat, expliqua Monsieur X.

      Encore un que les Cubes ont eu, vociféra-t-il en inscrivant quatre lettres rageuses au tableau.

      « B.O.R.G. » lut Iblis. Il avait dû le dire à voix haute car le professeur se tourna vers lui.

      Oui ! éructa Monsieur X d’un ton qui fit sursauter toute la classe. Toi, sais-tu de quoi il s’agit ?

      Il désignait de sa craie Iblis qui se ratatina sur sa chaise, conscient des regards qui se portaient sur lui. Iblis n’en savait que peu de chose. Il se souvenait d’avoir vu des graffitis qui disaient « à mort les Borgs », mais pas davantage. Sa mère n’avait jamais voulu installer l’holoporteur à la maison, ils n’étaient donc pas reliés au wifi-direct.

      Non, bien sûr que non ! ricana Monsieur X. Borg. Les Borgs. Écrivez.

      Puis, sans attendre que les élèves perplexes n’exécutent son ordre, il commença son cours.

      Les Borgs sont une espèce en voie d’expansion, présente dans nos cadrans solaires depuis huit décennies. Ils cherchent à piller nos éléments culturels car ils en sont dénudés. Nous représentons pour eux de la chair à canon, qu’ils dominent à l’envi. Ils nous volent notre identité, nos terres, notre technologie. Ils sont l’ennemi. Vous devez vous méfier d’eux. Vous devez les maudire, les détester et les combattre. Vous devez…
      Pourquoi ?

      Sur l’estrade, Monsieur X s’étrangla. Son petit œil terne se riva sur Iblis qui soutint son regard en tremblant intérieurement. Soudain, la discussion qu’il avait eue autrefois avec son père lui était revenue en mémoire et il avait enfin l’occasion d’avoir des explications. Il voulait comprendre pourquoi son père avait cessé de combattre.

      Comment ça, pourquoi ? mugit Monsieur X, blême de colère.
      Pourquoi doit-on les détester ? répéta Iblis le plus posément possible.
      Mais pour la sécurité du pays, tiens, triple essence de cochon. Tes parents t’ont doté d’un crâne de piaf ou quoi ?

      Éclat de rire général dans la salle de classe. Iblis sentit ses oreilles le chauffer. Jamais il ne s’était fait traiter de la sorte. Il voulait seulement comprendre.

      ÉCRIVEZ ! aboya le professeur.

      Et le silence retomba instantanément.

      Les Borgs fonctionnent par osmose. Cela signifie qu’ils vous capturent et posent sur vous un implant. Dès que vous êtes implanté, vous pensez comme un Borg, vous fonctionnez comme un Borg et vous cessez d’être humain. Bref, vous n’avez plus autre chose en tête que le Collectif, c’est-à-dire l’ensemble de l’espèce Borg. Vous les servez et vous oubliez votre famille, vos amis, votre monde. Pire… Un homme infecté par un implant peut en contaminer d’autres autour de lui.

      Un frisson parcourut la classe. Iblis tremblait de colère et de peur. Et si son père avait été infecté ? Et si la véritable raison de son absence, c’était ça ? S’il les avait oubliés ? Se pouvait-il que son père soit pourchassé à cause de ça ? Et si c’était le cas, est-ce qu’il était contaminé lui aussi ? Et sa mère ? Il réfléchit intensément. Comment savoir s’il était infecté ? Il ne connaissait pas le terme « borg » avant le début du cours, est-ce que ça suffisait à confirmer qu’il n’était pas atteint ? Et son père ? Il était venu lui dire qu’il aimait sa mère, est-ce que ça voulait dire qu’il était sain ? Iblis mit un certain temps à comprendre que le cours avait repris.

      Reconnaître un homme infecté est relativement simple : l’implant se porte sur l’œil. Il se présente comme ceci…

      Monsieur X dessina une sorte de monocle au tableau qu’il colora en rouge à l’aide d’une craie de couleur.

      Ou comme ceci.

      Cette fois il dessina un œil et la pupille en était griffée par un petit dispositif électronique dont la surface était rouge. Iblis soupira de soulagement : son père n’avait rien de tout ça.

      Ces dispositifs vont leur permettre d’entrer en communication directe par ansible avec votre cerveau.

      Iblis tiqua sur le mot « ansible », qu'il ne comprenait pas bien, mais Monsieur X continua.

      Ils vont analyser chacune de vos pensées, voir chacun de vos souvenirs. Vous vous êtes branlé hier soir ? Ils vont le savoir, bande de morveux. Ils vont même savoir si vous faites encore pipi dans votre lit. Et ils vont l’utiliser contre vous pour vous forcer à leur donner tout ce qu’ils veulent. Vous serez des soldats à leur charge. Vous exécuterez leurs ordres. Vous écouterez leur propagande.
      En quoi est-ce différent de notre civilisation ? demanda soudain Iblis, incapable de se taire plus longtemps.

      Monsieur X s’interrompit, laissa retomber lentement son bras le long de son corps et se fraya un passage jusqu’à la table d’Iblis.

      On a affaire à un petit rebelle à ce que je vois ?

      Iblis s’agita, mal à l’aise.

      C’est juste que je voudrais comprendre, marmonna-t-il. Nos soldats exécutent les ordres de notre gouvernement, non ? Et on est là, à écouter votre propagande.

      Monsieur X éclata d’un rire tonitruant qui sonnait pourtant faux.

      Ma propagande ! lança-t-il. Est-ce que quelqu’un d’autre ici estime que je fais de la propagande ?

      Un silence pesant lui répondit. Monsieur X se retourna vers Iblis.

      Stein, c’est ça ? Iblis Stein ?

      Iblis hocha la tête, sûr et certain qu’il avait ouvert la bouche une fois de trop. Le professeur sourit, d’un sourire qui n’annonçait rien de bon.

      J’aurais dû me douter que le fils d’un traître allait me chercher des noises, nota-t-il d'une voix suave.
      Mon père n’est pas un traître ! s’opposa farouchement Iblis.

      Monsieur X se contenta de lui tourner le dos, ce qui ne fit qu’accentuer la colère du jeune homme.

      Sachez jeunes gens que le père d’Iblis a déserté son service militaire, poursuivit le professeur, imperturbable. Non content de mettre en péril son escouade, il a communiqué des informations sensibles à l’ennemi.
      C’est faux ! hurla Iblis, qui fut debout sans avoir conscience de s’être levé.
      Cette trahison nous a coûté une victoire et la mort de dizaines de soldats. Certains sont peut-être vos pères.

      Iblis avait du mal à respirer. Il sentit soudain sur lui le regard de ceux de ses camarades qui avaient perdu un proche. Il se rassit avec lenteur, sa colère fauchée en plein élan.

      Cet homme est un Traître à la nation et devrait être exécuté en conséquence. Tout homme qui permettra de l’arrêter…

      Monsieur X s’interrompit, juste assez pour donner de l’effet à sa petite diatribe.

      … Ou qui empêchera son vaurien de fils de commettre les mêmes forfaits, sera considéré comme un héros à la nation.

      Autour d’Iblis, la tension monta d’un cran. Toute amitié avait disparu dans le regard de ses camarades de classe. Il était désormais l’ennemi à abattre. Ils surveilleraient tous ses moindres faits et gestes dans l’espoir de le faire tomber. Un voile rouge et terrible occulta momentanément sa vue. Sa respiration fut douloureuse, sa cage thoracique bloquée par le ressentiment. Le destin d’Iblis Stein naquit pour partie ce jour-là, dans la haine et la colère.








      Les flottes suivantes se sont affrontées le : 2017-08-19 03:08:55
      Attaquant Iblis [Of Borg]
      180% | 180% | 190%

      P.transp. 35.000
      Sonde 2
      Traqueur 2.500

      Attaquant Django [Of Borg]
      170% | 170% | 170%

      Sonde 1


      VS

      Défenseur Sanctu buy Deut [LIIL]
      190% | 150% | 190%

      P.transp. 6.946
      G.transp. 7.256
      Ch.léger 377
      V.colo 4

      Recycleur 1
      Sonde 195


      Afficher le spoiler

      Attaquant Iblis
      180% | 180% | 190%

      P.transp. : 35.000
      Traqueur : 2.500


      Attaquant Django
      170% | 170% | 170%

      Sonde : 1

      Attaquant Iblis
      180% | 180% | 190%

      Sonde : 1

      Attaquant Iblis
      180% | 180% | 190%

      Sonde : 1

      Défenseur Sanctu buy Deut
      190% | 150% | 190%

      P.transp. 6.946
      G.transp. 7.256
      Ch.léger 377
      V.colo 4

      Recycleur 1
      Sonde 195



      Attaquant Iblis

      P.transp. 35.000 (-0)
      Sonde 2 (-0)
      Traqueur 2.500 (-0)

      Attaquant Django

      Sonde 1 (-0)


      VS

      Défenseur Sanctu buy Deut

      Détruit




      L'attaquant a remporté la bataille ! Il emporte
      0 unités de métal, 0 unités de cristal et 172.146.664 unités de deutérium

      L`attaquant a perdu au total 0 unités.
      Le défenseur a perdu au total 116.737.000 unités.
      Un champ de débris contenant 17.582.700 de métal et 17.425.800 de cristal se forme dans l'orbite de la planète.



      Les 2.000 recycleurs de Iblis récoltent 17.582.700 de métal et 17.536.500 de cristal

      => 100 %



      Bénéfice de l'attaquant : 207.265.864
      Métal : 17.582.700 | Cristal : 17.536.500 | Deut : 172.146.664

      Bénéfice du defenseur : -288.883.664
      Métal : -58.609.000 | Cristal : -58.086.000 | Deut : -172.188.664


      Consommation estimée : 510.688 deut

      Skin : BORG-JAPETUS by LiMiSu | Iblis
      Converted by TopRaider.eu





      Le deuxième événement qui façonna son destin eut lieu deux jours après, lorsque les sirènes de Solaris retentirent en pleine nuit pour forcer la population à l’exil. La ville était attaquée par les Borgs. Au milieu de milliers d’autres, Iblis se dirigea vers les quais, sa mère à ses côtés. Ils n’avaient apporté que le strict minimum, comme on le leur avait demandé, mais certains portaient sur leur dos des chaises, parfois des matelas, des horloges ou des tables. Ils étaient issus d’un milieu assez pauvre et durent attendre derrière les cordons de sécurité que les navettes embarquent les mieux nantis.

      D'abord, la population attendit patiemment. Certains jouaient aux cartes, d’autres lisaient ou consultaient les données du wi-fi direct. Lorsque les premières navettes décolèrent, une certaine impatience commença à courir parmi les rangs des réfugiés qui attendaient dans le hurlement des sirènes depuis déjà plus de trois heures.

      Qu’est-ce qu’ils attendent ? marmonna quelqu’un près d’Iblis. Tout le Trium Virat va monter à bord de ces boîtes de conserve avant que ce soit notre tour si ça continue.
      Évidemment, qu’est-ce que tu crois ? lui répondit-on. Il faut bien que ces pauvres chéris soient protégés.

      La septième navette décolla, mettant un terme provisoire à leur débat. Comme les autres, Iblis la regarda s’immobiliser dans le sas qui referma ses portes derrière elle, puis prendre son essor vers les profondeurs du ciel. Quelque chose comme un météore fila vers la navette. Celle-ci se désintégra brutalement, de manière aussi inattendue que silencieuse, le vide de l’espace absorbant tous les sons.

      Durant quelques secondes interminables, les spectateurs impuissants contemplèrent l’endroit où la navette s’était trouvée quelques instants auparavant. Puis une femme se mit à crier :

      Les Borgs sont là !!!

      Et la panique gagna l’assemblée tout entière. Autour d’Iblis et de sa mère, l’on se précipita vers les navettes restantes. Les soldats qui formaient les cordons de sécurité furent repoussés, piétinés, poignardés pour certains. Iblis serra sa mère contre lui pour faire un bouclier de son corps et la protéger et s’avança avec la marée humaine qui déferlait vers les appareils. Dans le chaos général, ils furent poussés, tirés, oppressés. Deux navettes décolèrent, les portes encore ouvertes, à peine chargées à la moitié de leur capacité. Des hommes sautèrent, dans l’espoir d’atteindre les passerelles. Certains y parvinrent, d’autres firent une chute mortelle le long des quais qui surplombaient le vide de la citadelle. Le souffle d’air engendré par le décollage balaya certains badauds qui s’étaient trop approchés du bord.

      Iblis et sa mère réussirent à s’approcher suffisamment pour espérer monter à bord d’une navette. Deux autres décolèrent sur leur droite, mais une troisième, manifestement pilotée par un amateur, s’envola trop vite et écrasa sous ses flancs les centaines de réfugiés qui attendaient à ses pieds. Pour l’éviter, l’un des appareils voisins qui venait de prendre son envol fit un écart et percuta une autre navette. Les deux vaisseaux plongèrent vers l’abîme. L’explosion qui en résultat fit monter une boule de flammes jusqu’aux quais.







      Les flottes suivantes se sont affrontées le : 2017-08-19 05:31:00
      Attaquant Iblis [Of Borg]
      180% | 180% | 190%

      Traqueur 2.000


      VS

      Défenseur Sanctu buy Deut [LIIL]
      190% | 150% | 190%

      P.transp. 10.967
      G.transp. 7.415
      V.colo 3
      Recycleur 1
      Sonde 198





      Attaquant Iblis

      Traqueur 2.000 (-0)


      VS

      Défenseur Sanctu buy Deut

      Détruit




      L'attaquant a remporté la bataille ! Il emporte
      500.000 unités de métal, 500.000 unités de cristal et 500.000 unités de deutérium

      L`attaquant a perdu au total 0 unités.
      Le défenseur a perdu au total 133.184.000 unités.
      Un champ de débris contenant 19.939.200 de métal et 20.006.400 de cristal se forme dans l'orbite de la planète.



      Iblis emporte 3.083.322 unités de métal, 1.896.020 unités de cristal et 167.747.167 unités de deutérium



      Les 2.000 recycleurs de Iblis récoltent 19.939.200 de métal et 20.060.800 de cristal

      => 100 %



      Bénéfice de l'attaquant : 212.540.795
      Métal : 23.522.522 | Cristal : 22.456.820 | Deut : 166.561.453

      Bénéfice du defenseur : -307.410.509
      Métal : -70.047.322 | Cristal : -69.084.020 | Deut : -168.279.167


      Consommation estimée : 1.142.858 deut

      Skin : BORG-JAPETUS by LiMiSu | Iblis
      Converted by TopRaider.eu






      Quelqu’un tira, à quelques mètres seulement d’Iblis. Un mouvement de panique parcourut la foule qui se poussa en désordre. Quelques malheureux tombèrent des passerelles.

      Personne ne passera sans mon autorisation, beugla l’homme qui avait tiré.

      Iblis reconnut l’éclat de folie dans le regard de l’homme et tira sa mère en arrière. Il tenta de rebrousser chemin : il y avait bien peu de chances qu’ils puissent monter dans cette navette dans ces conditions. Ils devaient en essayer une autre. Mais la foule était si compacte qu’il était impossible de faire demi-tour. Le mouvement qu’ils firent pour aller à contre-courant attira l’attention du tireur sur eux, exactement ce qu’Iblis craignait. L’homme s’avança vers eux et l’attrapa par le collet. Iblis était grand pour son âge, mais l’homme le dominait tout de même de trois bonnes têtes.

      Qu’est-ce que tu fiches là, gamin ?
      J’essaye de sauver ma mère, répondit simplement Iblis.

      L'homme le dévisagea d’abord en silence, puis, l’un de ses acolytes lança :

      Envoie-le par-dessus bord, c’est le fils de Stein. C’est à cause de gars comme ça qu’on va tous crever.
      C’est vrai ? demanda le tireur en fixant Iblis. T’es le fils de Stein ?

      Un instant, Iblis fut sur le point de mentir. Mais tout ce qu’il trouva au fond de ses tripes fut la simple vérité, crachée comme un venin au moment où la forfanterie était décidément de trop.

      Oui, et alors ?

      L'autre eut un rictus amusé, comme un chat qui s’amuse avec sa proie. Il souleva Iblis au bout de son poing fermé autour de son col. La mère cria.

      Qu’en dites-vous, vous autres, vous voulez que le fils de Stein paye pour les crimes de son père ?

      Avec horreur, Iblis entendit la foule rugir son assentiment. Sa foi vacillante en sa propre espèce s’éteignit comme une chandelle que l’on mouche et il se prépara à sa mort.

      Ça suffit, espèce de brutes mal léchées ! rugit une voix.

      Du coin de l’œil, Iblis vit la foule s’ouvrir comme une mer sur laquelle s’abat un rocher. Une femme, parée de voiles blancs, s’approchait à grandes enjambées furieuses. Elle se posta aux pieds du tireur et bien qu’elle ne fût guère plus haute qu’Iblis, le géant posa sa victime par terre sur un seul signe de sa part. Puis elle se hissa sur ses orteils et lui administra une gifle retentissante qui fit frémir la foule soudain parfaitement silencieuse. Le tireur aurait pu l’écraser d’un coup de poing, mais il n’en fit rien. Il se contenta de lui remettre l’arme lorsqu’elle en fit la demande. Seule la honte peignait ses traits. Il n’y avait plus ni colère, ni air bravache sur le visage de l’homme. On aurait dit que cette femme était la mère de ces milliers d’enfants qu’elle avait calmés d’une autorité toute-puissante.

      Cette navette va être remplie dans les deux prochaines minutes : elle peut contenir deux mille personnes, veille à ce que les femmes et les enfants montent en priorité, siffla-t-elle.

      Et elle fut obéie. Il y avait dans sa voix à la fois une fureur qui vous glaçait le sang et un savoir tout puissant qui n’aurait pas souffert la discussion. Lorsqu’elle se tourna vers Iblis, celui-ci manqua de s’agenouiller tant l’impression qu’elle lui faisait était grande. C’était une femme magnifique, que la colère rendait extraordinaire. Elle aurait incarné quelque déesse de la guerre qu’il n’en aurait pas été étonné.

      Fais monter ta mère, Iblis Stein. Et dépêche-toi, ton Destin n’est pas de moisir ici.
      Merci Narogan Du, la salua la mère d’Iblis, qui serrait le bras de son fils à lui faire mal.

      Quelque chose comme un voile de tristesse passa devant les yeux gris de la femme. Elle était à la fois l’innocence et la voix de mille vies, mais Iblis ne la considéra pas comme telle à ce moment-là. Il n’en eut conscience que bien des années plus tard, lorsqu’il se remémorerait cet instant et cette première rencontre. À ce moment précis, il ressentit seulement un sentiment qui lui était jusqu’alors inconnu : de la vénération. Mais l’instant fut trop fugace et elle se détournait déjà. Si elle ne l’oublia pas dans la seconde, ce ne fut que parce qu’elle savait qu’un nouveau nœud du Destin venait de se jouer, une nouvelle carte avait été tirée.

      Deux minutes plus tard, la navette décolla et franchit le sas. Derrière un hublot, Iblis fixait la noirceur de l’espace et, les yeux écarquillés, contemplait la masse informe des Cubes qui entouraient Solaris. Dans son cœur ébranlé par la récente rencontre avec la Narogan Du s’affrontaient des sentiments divers : la colère qu’il éprouvait pour tous ces gens qui menaçaient de le tuer pour avoir eu la malchance de naître d’un père inconstant, les doutes qui concernaient son père et ses choix, son inquiétude et son incertitude vis-à-vis des Borgs — si son père avait décidé de ne plus les combattre, n’y avait-il pas une raison ? – et enfin son amour pour sa mère, son désir de venger son père, celui de protéger sa mère, celui de comprendre la menace des Borgs.

      Leur navette monta dans l’espace pour gagner le reste de la flotte et Iblis monta sur le pont d’où ils pouvaient suivre le combat qui se déroulait autour de Solaris. Ce qu’Iblis avait d’abord pris pour des cubes semblait être des vaisseaux en formation cubique. À l’approche des destroyers ennemis, les cubes se désolidarisaient, fondaient sur leur proie et les assimilaient. Les vaisseaux ennemis étaient démantelés et toutes leurs pièces étaient réassemblées en quelques secondes pour former de nouvelles machines, plus petites, plus maniables, qui s’élançaient contre leurs anciens alliés.

      Minute après minute, le plus gros des cubes gagnait du terrain en direction de Solaris. Une boule au creux de l’estomac, Iblis retint son souffle, en proie à une appréhension douloureuse. Il était partagé entre l’émerveillement sordide et la rage à l’idée que la citadelle qui avait abrité toute son enfance allait disparaître. La moitié de la flotte fut assimilée sans que les Borgs ne perdent plus que quelques cubes et bientôt, la progression du cube mère ne fut plus arrêtable. La collision avec Solaris eut lieu. Mètre après mètre, la station fut avalée par la monstruosité ennemie. La citadelle se désagrégea, assimilée poutre après poutre. Lentement, le cube se disloqua pour l’avaler tout entière. La flotte alliée s’éparpilla, comme en proie à la déroute. Mais lorsque le cube mère se referma autour de Solaris, les parois semblèrent onduler, puis se défèrent. Une gerbe de feu aveuglante déchira le cube en deux. L’explosion éparpilla les débris des vaisseaux et entraîna une réaction en chaîne lorsque le reste de la flotte borg fut touché.

      Quelques secondes plus tard, tout était fini. Tétanisé derrière la vitre, Iblis, comme de nombreux autres spectateurs, contemplait le trou béant où s’étaient tenu Solaris et l’armée des Cubes. Lentement, très lentement, la vérité se fit jour : les Borgs avaient été défaits. Encore plus lentement, les rescapés commencèrent à applaudir, à s’étreindre, à siffler la victoire, à hurler de joie. Iblis demeura paralysé, incapable de tout sentiment. Il se sentait simplement vide, impuissant à se réjouir, à célébrer une victoire qui n’était pas la sienne, persuadé qu’une vérité, là dehors, lui avait échappée et attendait seulement qu’il mette le doigt dessus. Quelque chose, qui n’était pas tout à fait lui, mais qui l’était tout de même un peu, hurlait à l’injustice. Il ne savait simplement pas si l’injustice était pour ceux de son espèce.

      À suivre...









      Les flottes suivantes se sont affrontées le : 2017-09-01 08:51:17
      [Of Borg]
      Kifune
      170% | 170% | 180%

      P.transp. 111.111
      Ch.léger 444.444
      Ch.lourd 99.999
      Croiseur 99.999
      V.bataille 22.222
      Destro. 9.999
      Traqueur 33.333
      [Of Borg]



      Thaumaturge
      180% | 180% | 180%

      P.transp. 105.000
      Ch.léger 400.000
      Croiseur 20.000
      V.bataille 20.000
      Destro. 40.000
      Traqueur 20.000
      [Of Borg]



      Iblis
      180% | 180% | 190%

      P.transp. 300.000
      Ch.léger 500.000
      Ch.lourd 100.000
      Croiseur 100.000
      V.bataille 55.555
      Destro. 7.000
      Traqueur 40.000
      [Of Borg]



      Django
      170% | 170% | 170%

      P.transp. 100.000
      Ch.léger 203.000
      Ch.lourd 10.000
      Croiseur 39.000
      V.bataille 18.250
      Destro. 2.500
      Traqueur 13.250
      [Of Borg]



      Akuarios
      190% | 170% | 190%

      P.transp. 120.654
      Ch.léger 475.094
      Ch.lourd 49.995
      Croiseur 70.729
      V.bataille 40.068
      Destro. 2.288
      Traqueur 20.163






      VS

      Défenseur Sanctu buy Deut [LIIL]
      190% | 150% | 190%

      P.transp. 224.522
      G.transp. 37.422
      Ch.léger 788.429
      Ch.lourd 113.049
      Croiseur 201.372
      V.bataille 30.247
      V.colo 3
      Recycleur 98.267
      Sonde 247
      Destro. 24.656
      Rip 49
      Traqueur 21.074


      Afficher le spoiler

      Attaquant Kifune
      170% | 170% | 180%

      V.bataille : 22.222
      Destro. : 9.999
      Traqueur : 33.333

      Attaquant Thaumaturge
      180% | 180% | 180%

      Destro. : 40.000

      Attaquant Iblis
      180% | 180% | 190%

      Destro. : 7.000
      Traqueur : 40.000

      Attaquant Django
      170% | 170% | 170%

      V.bataille : 18.250
      Destro. : 2.500
      Traqueur : 13.250

      Attaquant Akuarios
      190% | 170% | 190%

      V.bataille : 40.068
      Destro. : 2.288
      Traqueur : 20.163

      Attaquant Thaumaturge
      180% | 180% | 180%

      Croiseur : 20.000
      V.bataille : 20.000
      Traqueur : 20.000

      Attaquant Iblis
      180% | 180% | 190%

      Croiseur : 100.000
      V.bataille : 55.555

      Attaquant Kifune
      170% | 170% | 180%

      Ch.lourd : 99.999
      Croiseur : 99.999

      Attaquant Akuarios
      190% | 170% | 190%

      P.transp. : 120.654
      Ch.léger : 475.094
      Ch.lourd : 49.995
      Croiseur : 70.729

      Attaquant Django
      170% | 170% | 170%

      P.transp. : 100.000
      Ch.léger : 203.000
      Ch.lourd : 10.000
      Croiseur : 39.000

      Attaquant Iblis
      180% | 180% | 190%

      P.transp. : 300.000
      Ch.léger : 500.000
      Ch.lourd : 100.000

      Attaquant Thaumaturge
      180% | 180% | 180%

      P.transp. : 105.000
      Ch.léger : 400.000

      Attaquant Kifune
      170% | 170% | 180%

      P.transp. : 111.111
      Ch.léger : 444.444

      Défenseur Sanctu buy Deut
      190% | 150% | 190%

      P.transp. 224.522
      G.transp. 37.422
      Ch.léger 788.429
      Ch.lourd 113.049
      Croiseur 201.372
      V.bataille 30.247
      V.colo 3
      Recycleur 98.267
      Sonde 247
      Destro. 24.656
      Rip 49
      Traqueur 21.074



      Kifune

      P.transp. 76.608 (-34.503)
      Ch.léger 305.816 (-138.628)
      Ch.lourd 81.903 (-18.096)
      Croiseur 95.494 (-4.505)
      V.bataille 21.875 (-347)
      Destro. 9.952 (-47)
      Traqueur 33.120 (-213)
      Thaumaturge




      P.transp. 72.137 (-32.863)
      Ch.léger 274.991 (-125.009)
      Croiseur 19.084 (-916)
      V.bataille 19.664 (-336)
      Destro. 39.798 (-202)
      Traqueur 19.868 (-132)
      Iblis




      P.transp. 207.518 (-92.482)
      Ch.léger 346.355 (-153.645)
      Ch.lourd 82.028 (-17.972)
      Croiseur 95.602 (-4.398)
      V.bataille 54.753 (-802)
      Destro. 6.955 (-45)
      Traqueur 39.763 (-237)
      Django




      P.transp. 69.039 (-30.961)
      Ch.léger 139.572 (-63.428)
      Ch.lourd 8.185 (-1.815)
      Croiseur 37.150 (-1.850)
      V.bataille 17.951 (-299)
      Destro. 2.488 (-12)
      Traqueur 13.163 (-87)
      Akuarios




      P.transp. 83.841 (-36.813)
      Ch.léger 328.375 (-146.719)
      Ch.lourd 40.994 (-9.001)
      Croiseur 67.603 (-3.126)
      V.bataille 39.443 (-625)
      Destro. 2.279 (-9)
      Traqueur 20.061 (-102)






      VS

      Défenseur Sanctu buy Deut

      Détruit




      L'attaquant a remporté la bataille ! Il emporte
      734.615.244 unités de métal, 75.028.542 unités de cristal et 544.695.731 unités de deutérium

      L`attaquant a perdu au total 4.567.549.000 unités.
      Le défenseur a perdu au total 20.418.429.000 unités.
      Un champ de débris contenant 4.653.048.600 de métal et 2.428.703.400 de cristal se forme dans l'orbite de la planète.



      Les 88.888 recycleurs de Kifune récoltent 1.174.537.600 de métal et 603.222.400 de cristal
      Les 40.000 recycleurs de Thaumaturge récoltent 400.000.000 de métal et 400.000.000 de cristal
      Les 99.799 recycleurs de Iblis récoltent 997.990.000 de métal et 997.990.000 de cristal
      Les 100.000 recycleurs de Akuarios récoltent 1.653.021.000 de métal et 0 de cristal
      Les 42.750 recycleurs de Django récoltent 427.500.000 de métal et 427.500.000 de cristal

      => 100 %



      Bénéfice de l'attaquant : 3.868.551.517
      Métal : 2.322.493.844 | Cristal : 1.047.241.942 | Deut : 498.815.731

      Bénéfice du defenseur : -21.772.768.517
      Métal : -13.179.607.244 | Cristal : -6.714.207.542 | Deut : -1.878.953.731


      Consommation estimée : 221.570.269 deut

      Skin : Borg Japetus by CruZa
      Converted by TopRaider.eu




      HRP Borg :
      Début Juillet 2017 :

      Akuarios, tout frais de son retour de vacances, remarque que les habitudes de Sanctu ne sont plus les mêmes.
      Après quelques jours de surveillance, nous constatons que c'est en effet le cas.
      Ce joueur semble ghoster sur le CDR de l'une de ses postions de doublette dans le secure G1 de son alliance.
      Plusieurs problèmes se posent façe à nous, un manque évident de recycleurs et nos moyens actuels en terme de flotte.



      Fin Juillet 2017 :

      A l'aide de plusieurs vérifications ponctuelles bien placé, nous savons que Sanctu conserve cette nouvelle habitude, nous supposons qu'un évènement IRL, tel que d'avoir trouvé un travail
      en est la raison. Contrairement à ses alliés qui ont potentiellement vécu la même situation, celui çi a décidé de continuer à jouer tant bien, que mal, pour le coup.
      Grâce à de belle réalisation de nos membres, surtout d'un, nos flottes, et nos recycleurs montent plutôt rapidement mais période estivale oblige, nos membres partent
      en vacances à tour de rôle tandis que d'autre seront pris par des occupations IRL bien particulières.



      Mi Août 2017 :

      Les flottes sont devenues suffisantes, les MV de l'alliance de la cible sont un bon point, ils s'endorment. Ils nous manquent encore quelques recycleurs cependant, l'autre bonne nouvelle
      est que tous les partipants de l'opération sont passés par la case vacances et sont donc tous disponible.
      Suite à une vérification constante en relai, nous constatons que Sanctu continue de ghost de la même façon mais un évènement IRL nous fera repoussé l'opération pour fin Aout.



      Nuit du dimanche 27 Août au Lundi 28 Août :

      Nous sommes enfin tous prêt, motivé et disponible.
      Nous choisissons donc d'agir cette nuit.
      Iblis prendra le choix de ne pas dormir jusqu'au lancement de flotte, tandis que tous les autres (Akuarios, Django, Thaumaturge et moi même) se donnent rendez vous pour 3h.
      Au réveil, Iblis nous alerte que rien ne ce passe comme prévu, Sanctu est encore a quai et actif , et ce en G5 loin de tous. Après une heure d'attente, rien ne change.




      L'opération est annulé, et nous allons tous nous coucher.Durant la matinée, nous nous réunissons pour essayer de comprendre le pourquoi du comment, aurait-t-il été prévenu d'une quelconque façon ? Cela ne nous semble clairement pas possible et puis, l'un d'autre nous fait la remarque que le style de jeu qu'il a eu la nuit dernière ressemble fortement à celui qu'il avait lorsqu'il ne travaillait pas.Une surveillance plus stricte de nuit sera mise en place.



      Nuit du Jeudi 31 Août au Vendredi 1er Septembre :

      Après deux nuits d'observation, il a été décidé que l'on tenterai Sanctu, qu'il soit en CDR, ou quai, en G1 ou en G5.
      ou même G3 comme certains prophètes le pensaient ...

      Les banques sont mise à jour (tir à 1G par la plupart si cela se fait en G5).
      Des certitudes se dessinent rapidement...

      Nous nous donnons rendez-vous à nouveau à 2h30-3h.
      A notre réveil, tout les acteurs de l'opération sont là... ou presque, Iblis nous confirma que Santu vient de ghoster, et ce très probablement en G1, le full avec sa giga-banque.

      L'heure de la prise CDR est retenu, nous mettrons 3 personnes sur le coup pour être sûr de ne pas le louper. Deux checkeurs et un crasheur de sonde pour éviter les leurres.
      Le CDR sera pris par deux fois, la première prise étant forcement un leurre aux yeux de tous.



      Dédicaces et HRP du DÉFENSEUR :
      Félicitation à la Of Borg qui a bien choisi ou eu de la chance sur le jour ^^
      Grosse soirée la veille, je ghost mes banques avant d'y aller puis ma flotte quand je rentre de celle-ci. J'ai réussi à ghosté en rentrant et à faire un leur (20s entre le leur et le lancement de ma flotte :D) D'ailleurs je me demande encore comment j'ai pu ghoster xD
      Bref c'est tombé le mauvais jour pour moi mais il y aurait probablement eu d'autres occasions de me péter avant ^^
      Je me co le matin 1h avant le retour de ma flotte environ. Je vois que tout le monde est callé sur mon leur. J'ai aucun espoir car c'était sûr à 100% que vous aviez vu où était ma flotte. Astro étant en mv et Taylor ayant sa flotte en vole il n'y avait aucune alternative x)
      Tout comme pour un bon nombre de personnes sur l'univers :P On paye un peu également notre manque d'activité ig à la L2L. Bref ce n'est que partie remise et encore félicitation à vous. C'est sympa d'être sur un univers tel que Japetus même si il est peu actif :)




      Dédicaces by Iblis :
      Merci aux participants, de près ou de loin à ce hof, c'était du plaisir à l'état pur, je vous aime!
      A l'ensemble du Collectif et ses alliés. Vous êtes tous au top.
      A Nymphe pour le RP, merci beaucoup pour ton investissement. De rien <3
      CruZa, merci pour ton travail, il est bien mis en valeur ici !
      Magikarp, si tu nous regarde de là haut, gros bisous. Vaan, Raiden, merci pour votre aide.
      Faely, je n'oublie pas, il est pour toi aussi, merci encore!
      A mes nombreux fans, d'ici et d'ailleurs, ce spectacle vous est offert.


      Dédicaces by Kifune :
      @u collectif Borg.
      @ l'OPEP.
      @ Ceux qui font vivre l'univers, nous.
      @ toutes les parties corporelles de Tretij.
      @u Système Sibyl.


      Dédicaces by Django :
      @u collectif Borg.
      @ l'OPEP.
      @ux Biches
      @u MDB
      @ la copine d'Akua qui supporte


      Dédicaces by Thaumaturge :
      - Aux Borgs & cie,
      - A Sanctu, à qui je dois mon TOP 1 TR,
      - A ceux qui s'accrochent encore sur l'uni, vous feriez bien de lâcher prise,
      - 01000001 00100000 01100010 01101001 01100101 01101110 01110100 11110100 01110100 00100000 01001001 01000111


      Dédicaces by Akuarios :
      - Aux Borgs, belle vitrine,
      - A l'OPEP
      - A BB, Fab, Darky et Astro, pour la tentative d'interception
      - Aux derniers types vivants de cet univers
      - A ma copine




      Conclusions of BORG :


      RESISTANCE IS FUTILE
      Nous sommes les Borgs, abaissez vos boucliers et rendez vous sans condition. Nous intègrerons vos caractéristiques biologiques et technologiques aux nôtres.



      1100 rps et rêves offerts à la communauté
      Plume enchantée * Plume ensanglantée
      M.N / L7N1 / L3N

      OFF
    • Très Sympa comme opé, belle explication, j'ai pas tout lu du RP j'avoue honte à moi mais c'était très long
      J'y reviendrais bien vite en tout cas : GROS GG :D
      Ancien joueur (La Brute), lassé de raider, lassé de miner, toujours là pour RP (Charco_700)
      "Le courageux a peur avant le danger, le lâche pendant, le téméraire,après."
      et n'oublies pas
      "Un Smith & Wesson bat quatre as."


    • et ben moa j'ai lu entièrement le RP

      et ça m'a fait souvenir des "of_borg" de l'univers 25, meme skill, avec un "bucheron" aux commandes
      > est ce les memes? ou leur descendance ?


      très bo hof et surtout wahouuu la préparation de malade avec du skill à l'état pur, sans utilisation d'am et le tout sur une longue durée

      GROS GG à vous tous :thumbsup: ::top1::


      et BRAD, gros fairplay aussi :thumbup:

      vous m'avez fait passer un bon 1/4 et plus de lecture et sacrée AG de MALADEUUUUUUUUUUUU ::applause:: ::applause::

      tite mousse ? :beer:
      #SIDActioN-SORTEZ COUVERT-Appel 110 #

      OFF: 25'Eucaryote'/Fondo:51'FRoGs'/60'ac.'/Moon:Electra-4'ThoT-Hecate'/Vega(51)/Deimos
      ON/OFF: Wasat(50)'Cheffe'
      Rainette Cendrée [139 à 20%]
      (45 récits)