Média : Légitime ou pas ?

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our Cookie Policy.

    • Média : Légitime ou pas ?






      Média: Légitime ou pas ?


      Pour introduire le sujet je pense qu’il est important de rappeler que les médias existent depuis des siècles et ce sur de nombreux support tels que l’écriture, l’imprimerie, la radio, la télévision et plus récemment, internet. Il est aussi important de rappeler que n’importe quel sujet de n’importe quel média est l’oeuvre d’un homme et est donc forcément subjectif. Quelque soit le support, le message sera influencé par l’idéologie, la sensibilité et/ou l’humeur de son créateur.

      Prenons un exemple, un journal orienté à gauche et un journal orienté bien à droite. Sur un même sujet, prenons au hasard, un articles de presse sur les X jours de présidence de notre bon vieux Donald Trump, 45ème président des Etats Unis. Le journal de gauche aura tendance à discréditer, relever que les aspects négatifs de son mandat. Et au contraire, le journal de droite, lui, aura tendance à valoriser, sublimer et relever les aspects positifs de ce même mandat. Nous aurons donc à la fin deux articles très différents qui pourtant parlent du même sujet.

      Pour aller un peu plus loin, je pense pouvoir affirmer que 9/10 des personnes qui liront ce sujet auront un avis négatif sur Donald Trump, simplement parce qu’aujourd’hui, les principaux médias Français (BFM, RMC, TF1, Le Monde, Le Figaro, …) lui sont hostiles. A force de voir des titres de news, des articles, des sujets aux JT, négatifs sur un même sujet (et pour le coup, une même personne), votre subconscient va automatiquement ranger ledit sujet dans la case « pas bien » et c’est là que votre esprit est en train de faire « ding ding » et est en train de vous rappeler vos cours de 3ème sur le communisme et la propagande. C’est le même principe.

      Alors comment éviter cela ? En réalité c’est assez compliqué, parce que quoi qu’il advienne tous les médias sont subjectifs. La meilleure chose à faire, c’est de ne pas s’arrêter aux « grands » médias et d’aussi aller voir des médias alternatifs mais là encore il faut faire très attention. De manière générale ils sont aussi (voir plus) très orientés. Pour se forger un bon (?) avis, il faut donc aller piquer les informations dans plusieurs médias et essayer de démêler le vrai du faux. Bonne chance.

      Ce que je viens d’écrire est en réalité très basique et connu du commun des mortels mais il y a tout de même certaines personnes qui, parce qu’ils ne s’intéressent pas forcément à tout cela, ne se sont jamais posés certaines questions et qui, par conséquent, subissent la pensée universelle des médias à longueur de journée.

      Une dernière chose, ce que vous êtes en train de lire ne coupe pas à la règle de la subjectivité, je suis moi même un homme, j’ai écris cet article avec ce que j’ai dans ma tête. Cette méfiance des médias n’est pas forcément partagée, peut être que vous lirez ailleurs, des articles stipulants qu’il faut avoir une pleine confiance dans ce que peuvent vous transcrire les « grands » médias. Dans ce cas, ce sera à vous de démêler le vrai du faux et de faire votre propre synthèse afin de vous rapprocher le plus possible de la vérité.
      #TeamZeroTwo
    • Il y a aussi un effet pervers lié à la fénéantise intellectuelle.

      Quand on a un avis, on va préférer un média qui le partage. On va donc suivre plus assidument ce média, qui ira toujours dans notre sens et nous confortera de plus en plus dans notre idée de départ. L'idéologie va finir tellement encrée que lire un média qui ne prends pas le même parti pris pourra sembler scandaleux et faire penser que c'est un torchon.
      Bref cercle vicieux qui finit par faire de certains lecteurs des marionettes.

      Je ne sais pas si vous avez déjà pris le temps de lire les commentaires en ligne d'article de '' grands '' médias, comme le figaro. C'est désolant de haine, raccourci primaire intellectuel et mauvaise foi. Certains ne réfléchissent plus, et analyse et tirent des conclusions de n'importe quel faits de manière à ce que ça conforte leur opinion.

      Donc oui, la solution c'est d'être infidèle à son média préféré et savoir prendre du recul sur la situation.
      Car si tu ne le fais pas, et bien tu penses que Trump c'est le mal, King jong un est un héro qui ne se laisse pas marcher dessus par les méchants USA, les catalans des crétins indépendantistes, etc... Si c'était aussi simple, ça serait bien mais tout est à nuancer.

      Désolé si j'ai un peu dévié :P

    • Je plussoie pour le figaro, ça pullule de xénophobes et de réactionnaires (le plus souvent, même, les deux) dans les commentaires à un point que j’en viens à avoir honte d’être français et de « partager » mon pays avec des gens comme ça.

      Sinon plus globalement, j’ai jamais pris le contenu de médias pour argent comptant. Pour un même sujet je peux en lire 10/15 différents afin de faire ressortir la vraie information puis ma propre opinion.

      Je rejoins Jackal sur une chose qui est d´ailleurs révoltante, les médias ont outrepassé leur devoir d’informer pour glisser dangereusement dans le façonnage d’opinion plutôt que de s´en faire simplement l’écho.
      Mais les gens se laissent faire, ils ne veulent pas prendre le temps de réfléchir, alors qu’on leur prémâche le boulot au kiosque du coin ou encore plus facilement (et dangereusement) sur internet.

      Le seul journal que j’aie lu assidument c’est le Canard Enchaîné. Parce qu’il révèle l’envers du décor, il tape sur la droite, la gauche, tout le monde en prend pour son grade. C’est plus de l’investigation que de l’opinion mais je n’ai pas grand chose à leur reprocher.
      Ça permet de garder l’esprit critique.
      En dehors de ça, honnêtement, les médias me filent la gerbe et me font déprimer.
      Rien ne vaut un bon vieux Gorafi :D


      Bénévole Support&Questions

      63 HoFs
    • Au vu des dernières actualités sur l'éventuel encadrement des "fake news" par la loi je me dis : les grand médias sont peut-être politiquement orientés, ils sont quand même plus fiables que les actualités qui circulent sur les réseaux sociaux. Les journalistes ont au moins le mérite de vérifier les faits et de publier des démentis / excuses quand ils se sont trompés. Que l'interprétation des faits par l'article soit tordue, que les experts consultés soient toujours du même bord, ou que des sujets "importants" soient passés sous silence après ça dépend surtout de la direction media.
      - Ils ne sont pas tous de mauvaise foi (et quand bien même ils le seraient, ils ont le droit d'avoir une opinion)
      - Il suffit de consulter un média concurrent pour avoir une autre interprétation

      "Ah mais tous les grands médias disent la même chose donc nos compatriotes naïfs, ou qui ne font pas l'effort de consulter différents médias, vont les croire."
      Oui. Que ce soit par naïveté, paresse ou par choix, de nombreuses personnes font confiance au média qu'ils consultent. Quel est le problème ?
      Vous préfèreriez qu'ils vous croient vous ? Vous trouvez que c'est injuste qu'ils croient un média juste parce qu'il a pignon sur rue... et que vous on ne vous croient pas sur parole ?
      Au risque de me répéter : leur légitimité, les grands media la tirent de leur travail d'investigation et de vérification des faits. Si votre voisin prend pour argent comptant ce qu'il entend sur BFM et que ça vous agace, libre à vous de lui montrer la limite entre les fait et l'interprétation qu'en fait le media. Il a quand même moins de chances de se tromper en écoutant un grand media qu'en écoutant le premier venu. (Le premier venu ça peut être quelqu'un d'informé qui est allé sur le terrains pour vérifier les faits, mais ça peut aussi être un cinglé qui agitera les bras en vociférant que l'homme n'est pas allé sur la lune et que son cul à un goût de poulet).


      Si on enlève les médias, les seuls contrepoids aux annonces officielles seront votre cousine qui partage des actualités sur facebook et des tweets conspirationnistes, alors je préfère qu'on les garde.
      Ce qui me dérange chez eux :
      - ils restent souvent sur des effets d'annonce mais qu'ils ne font pas souvent l'effort de revenir sur des actualités passées pour prendre du recul. J'aimerais bien qu'on me prémâche quelques sujets parce que je n'ai pas le temps et l'énergie pour aller à la pêche aux infos sur tout, tout le temps.
      - ils coupent la paroles de leurs interlocuteurs pour rentrer dans un format d'émission... mais on a souvent l'impression qu'ils n'ont pas prévenu ces interlocuteurs (ou alors au dernier moment) et on se retrouve avec un message tout déstructuré et incompréhensible.