Colonisation en position 15

    • Stratégie

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our use of cookies. More details

    • Colonisation en position 15

      Bonsoir à tous !

      Voici venu le temps du rendu final de mon projet et de l'élaboration du Tuto !

      Tout d'abord je tiens à tous vous remercier pour les données que vous avez pu me transmettre depuis quelques mois.
      J'en profite également pour prévenir que je continuerais à récolter vos données de manière régulière, mais que vu le nombre de colonisations atteinte, cela ne changera pas le rendu, c'est pour cela que je le poste aujourd'hui.

      Voici donc les conclusions du projet :

      Explication du projet :

      Le but de ce projet est avant tout de démystifier le jeu en position 15, et de le rendre plus accessible en faisant découvrir aux joueurs les chances qu'ils ont de trouver les colonies souhaitées en position 15.
      Ce projet est établi avec 3.000 colonisations (1.982 ayant été réalisées par moi-même et 1.018 ayant été réalisées par la communauté ayant contribué à ce projet).
      A noter que pour établir les résultats, je suis parti du principe que tous les univers étaient en +25 cases (les 90% des données récoltées venaient de ces univers). Pour les joueurs étant en univers sans bonus, vous aurez juste à soustraire 25 cases, les résultats sont exactement les mêmes.
      Si je constate une forte demande d'une traduction des résultats pour les univers sans bonus +25 cases, je le ferais sans soucis.
      Une partie sur les gains du jeu en position 15 est également explicitée

      1. La répartition du nombre de cases



      Commentaire :
      • Comme nous pouvons le voir, la répartition suit un modèle d'escalier. Les nombres extrêmes de cases sont très difficiles à obtenir, (voir même quasi impossible si on prend la tranche 185-190 cases : 2 colonies en 3.000 colonisations ; ou si on prend la tranche 115-119 cases : 6 colonies en 3.000 colonisations).
      • A l'inverse, les valeurs médianes sont très facilement atteignables, mais si vous voulez une planète p15 avec suffisamment de cases, elles sont inutiles.


      2. La répartition des températures




      Commentaire :
      • Contrairement au graphique sur la répartition du nombre de cases, celui des températures suit un modèle qui semble purement aléatoires.
      • Il existe certes certains "trous" mais qui semblent être dûs à un hasard plus qu'à un modèle précis.


      3. Probabilités

      Pour cette partie je dispose ici 3 tableaux.
      Le premier est un tableau simple de répartition des colonisations en fonction de deux données :
      1. Le nombre de cases obtenues (par tranche de 5)
      2. La température maximale obtenue (par tranche de 5)



      Le second tableau reprend les informations du premier mais donne plutôt une probabilité d'obtenir la colonie à la température souhaitée et au nombre de cases souhaité :




      Enfin, voici le même tableau, mais cette fois-ci, au lieu de donner la probabilité, il donne le nombre moyen de Vaisseau de Colonisation à envoyer pour obtenir la colonie à la température souhaité et au nombre de cases souhaité :




      Commentaire :
      • Les deux derniers tableaux nous permettent de croiser les probabilités du nombre de cases et les probabilités des températures. Il s'agit donc d'une sorte de mix des deux premiers graphiques.
      • Ce que nous pouvons voir, c'est pour ce qui est des "valeurs non extrêmes", les probabilités croisées sont assez bien réparties (il est rare que pour une tranche croisée, on dépasse plus de 2% de probabilités).
      • En revanche, pour les valeurs extrêmes, c'est tout autre chose. On voit bien que pour les tranches les plus hautes en terme de cases, certaines cases sont à 0%, sans aucune colonisation en 3.000 essais
      • Le dernier tableau permet de se rendre compte que pour avoir les colonies les plus grosses avec de bonnes températures, plusieurs centaines de colonisations sont nécessaires (ici surlignées en bleu et en rouge)
      • A titre d'exemple, pour une colonie ayant entre 175 et 179 cases et ayant entre -125° et -130° de température maximale, la probabilité est de 0.30% , soit environ 1 colonie tous les 333 essais


      4. Coût des colonisations

      Cette dernière partie a pour but de donner un coût moyen de colonisation pour chaque tranche de températures et de cases :

      et



      Commentaires :
      • Ces tableaux donnent les coûts, en terme de ressources, des colonisations par tranche de cases et de températures souhaités.
      • Il est à noter ici que les lignes ayant pour total 120.000.000 de ressources sont à exclures vu que pour ces lignes là, il s'agit essentiellement de tranches pour lesquelles il n'y a eu qu'une ou aucune colonisations.
      • Par exemple, pour une colonie ayant entre 175 et 179 cases et ayant entre -125° et -130° de température maximale, il faut compter en moyenne 3.333.333 M / 6.666.667 C et 3.333.333 D pour avoir une colonie dans cette tranche.


      5. Gain du Jeu P15

      Cette partie a pour but de montrer les gains du jeu en pos 15. Pour cela, nous allons nous appuyer sur plusieurs tableaux de données et une étude de deux types de jeu en p15.
      A noter que le terme "jeu P15" sera employé dans ce tutoriel pour signifier "toutes les colonies en position 15, à la possible exception d'une position"

      a. Possibilités de jeu P15

      Il existe deux types de jeu possibles en position 15 :
      • Le jeu "full deut" : c'est à dire le jeu où ne seront développées que les mines de deutérium
      • Le jeu "normal" : c'est à dire le jeu habituel adapté aux positions 15
      Nous commencerons donc par expliciter le jeu "full deut" puis nous verrons le jeu "normal"

      Jeu Full Deut :

      Ce jeu qui consiste à ne développer que les mines de deut est un jeu qui est bien plus simple à mettre en place qu'un jeu normal, et ce pour plusieurs raisons :
      • Même les plus petites planètes suffiront à contenir vos bâtiments sans aucun soucis
      • Il ne faut donc chercher qu'à avoir la meilleur température possible
      • Pour cela, se reporter aux tableaux de chances de colonisation plus haut
      Avantages :
      • Gain de temps en terme de colonisations (même les planètes les plus petites sont "conservables" du moment qu'elles ont une bonne température)
      • Economie de ressources car non développement des mines de métal et des mines de cristal
      Inconvénients :
      • Début d'univers compliqué car il faut développer un peu les mines de métal et de cristal pour ensuite les détruire par la suite
      • Jeu très dépendant d'un acheteur de deut ou d'une utilisation du marchand, car si on n'a ni l'un ni l'autre, il est impossible de se développer


      Jeu Normal

      Ce jeu consiste a développer des mines selon le modèle de base (M/C/D) tout en faisant quelques concessions sur certains éléments, afin de garder des cases libres. Il convient donc te tenir comptes de certains éléments :
      • Il faut (selon moi) avoir un nombre de cases supérieur à 175 à la colonisation (cf Screen 1)
      • Il faut également trouver de bonnes températures (dans l'idéal, entre -125° et -130° de température maximum, c'est à dire, sur votre vue générale, une colonie située entre -165° -> -125° et -170° -> -130°)
      Voici maintenant en MA PROPOSITION de développement d'une planète P15 en jeu normal. C'est pour vous donner une idée, ce n'est en aucun cas un développement optimal, chacun est libre de concevoir sa P15 comme il l'entend.

      Screen 1 : Développement d'une P15 en jeu normal :


      Et voici aussi une proposition de cheminement de développement en spoiler



      Précisions :
      • Le Terraformeur 6 est un niveau assez facilement atteignable et à haut niveau, un Terraformeur 7 ou 8 peut s'envisager sans trop de soucis (via un développement de la techno Energie et du bâtiments CEF --> cf Screen 2)
      • Les Hangars devront être montés pour contenir 24-36h de production au maximum, afin qu'ils ne prennent pas trop de places
      Screen 2 : Niveaux de Terraformeur possible selon le niveau de la Technologie Energie et du Bâtiments CEF :



      Explications spéciales :
      Afficher le spoiler
      Afin de déterminer le mix de montage CEF + NRJ en fonction du niveau de Terraformeur, vous devez faire un arbitrage entre trois choix possibles.
      Pour cela nous prendrons l'exemple d'un Terraformeur 5 que nous voulons transformer en Terraformeur 6, en étant aux niveaux CEF 18 + NRJ 17 :
      • 1ère option : Monter la technologie NRJ de 4 niveaux (coût : Cristal 1.572.864.000 ; Deutérium 786.432.000)
      • 2nde option : Monter le bâtiment CEF de 2 niveaux (coût : Métal 99.152.000 ; Cristal 39.661.000 ; Deutérium 19.830.000)
      • 3ème option : Monter la technologie et le bâtiment simultanément (1 niveau de CEF + 2 niveaux de NRJ) (coût : Métal 35.411.000 ; Cristal 14.164.000 + 314.572.000 ; Deutérium 7.082.000 + 157.286.000)
      • Conclusion : A première vue, le choix ne se pose même pas, la 2nde option est largement moins coûteuse, mais !Attention! : ce coût est à multiplier par le nombre de planète en position 15 que vous avez, et là ça peut devenir plus coûteux que de monter la 1ère ou la 3ème


      b. Gain du jeu P15 :

      Maintenant que nous avons explicité les deux types de jeu possible en position 15 (en réalité il en existe théoriquement un troisième, qui consiste à ne monter que les mines de cristal et de deutérium, ou les mines de métal et de deutérium), nous en venons à la partie la plus importante : Pourquoi le jeu P15 ? Quels gains obtient-on en jouant ce type de jeu ?

      Pour cela nous allons basé notre analyse sur le tableau suivant :



      Prérequis :
      • Ce tableau recense les productions par heure de deutérium en fonction du niveau de la mine, de la température
      • L'encadré en rouge correspond aux niveaux de mines de deutérium
      • Les signes + et - derrière chaque position (8/10/12/15) signifie que la position est la plus chaude possible, ou la plus froide possible. Ainsi, une planète située en position 8 pourra avoir comme température maximale 70° (donc entre 30° et 70° sur votre vue générale, la température qui nous intéresse étant la plus haute) et comme température minimale 30° (donc entre -10° et 30° sur votre vue générale). De même, une planète située en position 15 pourra avoir comme température maximale -90° (donc entre -130° et -90° sur votre vue générale) et comme température minimale -130° (donc entre -170° et -130° sur votre vue générale). A titre indicatif, je tiens à rappeler en spoiler que la température qui nous intéresse est TOUJOURS la température de droite, c'est à dire la maximale :


      • Les productions par heure sont basées sur un univers x6 éco (mais les proportions sont les mêmes peu importe la vitesse économique de l'univers


      Analyse :
      • Tout d'abord, il est a noté que les productions des planètes en position 8, 10 et 12 ne tiennent pas compte de l'utilisation d'une CEF. En effet, sur ces planètes là, il est facile de faire un full satellites. Toutefois l'utilisation d'une CEF semble indiquée pour les plus grands niveaux de mines, mais j'ai fait comme si on utilisait seulement du full satellites.
      • En ce qui concerne l'analyse, il y a deux manières de voir les choses :
      1. Le gain de production de deutérium
        • Pour cela il suffit de regarder les deux colonnes de droite. Le gain en production de deut (consommation de la CEF comprise) est d'entre 13 et 30% (selon le niveau) entre une position 12- et une position 15- . Le gain est quant-à lui d'entre 27 et 43% entre une position 8- et une position 15-
        • Ce comparatif est illustré sur le tableau par les cases colorées en vert et en bleu. Ainsi, entre une D36 8- et une D36 15- il y a 38% de production de deut en plus pour la 15-
        • ! Attention ! : Il faut tenir compte du fait qu'avec la technologie plasma, et son bonus de production, c'est environ 80 à 90%, et parfois même 100% de la consommation de CEF qui est absorbée, ainsi, entre une position 12- et une position 15-, cela ramène le gain de production de deut à entre 28 et 32%
        • Ainsi donc, couplé à un développement normal des mines de métal et de deut, vous produirez plus que n'importe quel autre joueur (sauf ceux qui font comme vous bien entendu ^^ )
      2. L'économie de ressources
        • C'est, à mon sens, le gain le plus important, et j'ai décidé de vous l'illustrer par trois exemples (un à niveau moyen, et deux à hauts niveaux)
        • Les exemples les plus parlants seront ceux de hauts niveaux, car c'est là que le jeu p15 se démarque du jeu traditionnel
        • Comme nous pouvons le voir, dans notre première manière de voir le gain du jeu p15, nous prenons en compte le gain de production de deut pour un niveau de mine équivalent. Mais renversons ce système et raisonnons par niveau de production équivalent.
        • Ce que nous pouvons voir, c'est qu'une planète en position 15- ayant un niveau X de mine de deutérium produit à peu de chose près la même quantité de deut qu'une planète en position 12- ayant un niveau de mine de deutérium X+2, et qu'une planète en position 8- ayant un niveau de mine de deutérium X+3 (ceci est visible par les surlignages en rouge et en bleu, ainsi que par les fèches situées juste à droite de la colonne encadrée en rouge
        • Nous pouvons donc résumer cette relation de la manière suivante : (P15) Deut X = (P12) Deut X+2 = P(8) Deut X+3
        • Ainsi par exemple :
          • (P15) Deut 32 = (P12) Deut 34 = (P8) Deut 35
          • (P15) Deut 38 = (P12) Deut 40 = (P8) Deut 41
          • (P15) Deut 41 = (P12) Deut 43 = (P8) Deut 44
        • Venons en maintenant à la partie calcul :





      Remarques :
      • Cette étude est réalisée pour les univers rapides, j'en convient, néanmoins, comme je l'ai répété plus haut, sur des univers plus lents, les proportions sont respectées.
      • De plus, même sur un univers x1, l'atteinte d'un niveau 32 en mine de deutérium est réalisable
      • Pour ce qui est des deux cas plus extrêmes, c'est là que le jeu p15 prend tout son sens. Entre un jeu full p15 et un jeu full p12, vous pouvez économiser des milliards de ressources pour avoir la même production que votre voisin, qui lui aura dû dépensé ces milliards pour vous rejoindre en production, et à ce moment là, vous vous aurez continuez à développer votre planète, donc vous aurez une plus grosse production de deut.
      • Ainsi donc, il s'agit d'un cercle vertueux, qui peut vous amener à des productions égales tout en économisant pourquoi pas plusieurs années sur le jeu. Sur certains univers, certains joueurs ont déjà dépassé les Deut 41, et pour être rattrapés, leurs adversaires ne jouant pas en p15 devraient atteindre le niveau 44, et quand on voit le coût cumulé ne serait-ce que sur une planète, c'est déjà plusieurs mois de jeu de différence.


      6. Conclusion Générale

      En conclusion :
      1. Pour les colonisations : les données rassemblées ici ne sont pas des données officielles fournies par la GameForge, mais bien une étude faite pour les joueurs et réalisés par eux-mêmes.
      2. Pour les colonisations : les données rassemblées ici sont des données indicatives, rien ne vous empêche d'avoir des résultats différents, mais cela, c'est entre vous et votre chance.
      3. Pour les gains du jeu p15 : je suis transparent donc il est clair que je suis pour le jeu p15. Néanmoins, je sais que ce représente des contraintes. Ainsi donc, avant de vous lancer dans le jeu p15, pesez le pour et le contre, c'est selon votre mode de jeu, votre temps disponible, etc. Il y a une multiplicité de variables qu'il faut prendre en compte, avant de se décider.
      4. Les rendus ont été créés par moi-même, sans consultation extérieure. Si vous voulez de nouveaux rendus, je me tiens à votre disposition

      Message modifié 5 fois, dernière modification faite par “Néné” ().