[Concour Rp] Le pain moussant d'une choco latine

    • RP

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our Cookie Policy.

    • [Concour Rp] Le pain moussant d'une choco latine

      Le juge Pasquier de Jacquet, tendre et moelleux de réputation seulement, entra dans la salle d’audience. Un silence grave endigua les murmures et tous les regards convergèrent en direction de sa perruque d’un autre âge.

      - Asseyez-vous je vous prie.

      D’un seul mouvement, les hommes et les femmes présent▪es pour cette affaire, qui défiait les chroniques depuis bien trop longtemps maintenant, s’exécutèrent.

      - En ce jour du vingt cinq Févrinembre deux millions sept cent quatre post Homo Sapiens, je déclare la séance ouverte.

      Coup de marteau.
      Coup sec et brutal engendré par une poigne ferme qui fit sursauter Francis.
      Francis n’aurait pour rien au monde loupé cette affaire : sa femme était actuellement entre de bonnes mains, et avec un peu de chance, il n’arriverait pas trop tard à la maternité ce soir pour connaître le résultat.
      Neuf mois de brioche, vivement que cela se termine.

      - Monsieur Guis Mauve, veuillez vous avancer vers la barre.

      Hésitant quelques secondes, l’accusé s’avança, les yeux baissés : il avait du mal à regarder la barre de chocolat assise sur le banc des victimes.

      - Monsieur Mauve, j'ai cru comprendre que vous n'avez pas souhaité l'appui d'un avocat comique d'office ?

      - Non monsieur le Président, il a préféré partir déambuler dans le poste de Néné ... A défaut d'avoir un grain, comme cette petite princesse belge de DoXa, ils ont un Noyau les types du Staff.

      Il esquissa un sourire, mais retrouva vite son serieux.

      - Soit. Madame la Barre, nous vous écoutons.

      La victime s’avança et se racla la gorge.

      - Monsieur Mauve ici présent est entré par effraction dans ma salle de pain jeudi soir, alors que je n’étais même pas emballée !
      Lorsqu’il m’a vue nue dans ma paignoire, il a déclaré, je cite ces propos grossiers,
      « les pains au chocolat c’est pour les gras ! »
      Quand je lui ai ordonné de quitter les lieux immédiatement, il a ajouté «
      de toute façon vous les choco latinos, vous êtes diluées au lait et n'avez aucun goût, pauvres en matières grasses que vous êtes. »


      " OOuuuh houuu ! Honteux ! Scandaleux !! Tu vas terminer dans le pétrin Mauve ! "

      Indignées, certaines personnes s’attaquèrent verbalement à l’accusé.

      - Silence ! SILENCE !!

      Coups de marteau agacés agaçants. Le président d’audience essayait de remettre la séance dans les clous.
      Au bout de quelques minutes, et après l’intervention éclair des agents de sécurité dérangés en pause café obligés de sortir de force certains individus, il se leva : un vrai four cette salle, une heure qu’il y cuisait, il était temps d’en finir avec tout ça ! Il avait d’autres châtaignes à feuilleter.

      -Bien ! Messieurs Dames les jurés.

      Vous avez dorénavant tous les éléments et compris l’enjeu de cette affaire. Vous avez quinze minutes thermostats sept. Reprise de l’audience demain.


      Le lendemain, alors que Guis Mauve fut jugé non coupable suite aux délibérations du jury, un attentat eu lieu.

      En effet, un partisan des choco Latines fit irruption dans la salle. Surpris, la sécurité n’eut pas le temps de réagir et le juge Pasquier de Jacquet finit enfariné : la substance au blé complet lui déclencha une réaction allergique.
      Une éruption de points blancs vint pigmenter son faciès bonhomme. Un éclat de rires explosa lorsqu’un enfant cria tout fort que le monsieur à la perruque « et bah même qu’on dirait une chouquette ! ».


      Plus tard, lorsque l’agresseur fut maîtrisé et interrogé sur les raisons d’un tel acte, il déclara que les frontières n’étaient que des démarcations et ne devaient en aucun cas entraver la mixité des cultures.
      Les choco Latins avaient la même valeur que les choco Blanc. Il n'était que colère : il avait honte de tous ces vieux croutons racis qui se prétendaient supérieurs !


      Emue par ce discours, la cour mis un terme à l’affaire en cours afin de gérer cette crise populaire.



      Les Choco Latines seraient désormais libres de leurs pratiques.

      Guis Mauve quant à lui fut condamné pour avoir espionné Barre nue dans son pain.


      L’affaire, intitulée « Le vicieux qui espionna le pain au chocolat » par les média pour faire sensation, était terminée.


      Conclusion ? On s’en mixe les noisettes : c’est pareil parce que c’est bon.

      ~ Oberon ~

      The post was edited 4 times, last by Nyrsth ().

    • Une belle maîtrise grammaticale, un choix de couleur qui ne pique pas les yeux, pas de fautes (faudrait que je relise encore une fois pour trouver un détail qui cloche), une bonne dose d'humour.

      Non sérieux mec tu gères ! Je me souviens t'avoir vu dans cette section commenter mes textes, ça me fait plaisir de revoir ton pseudo en ces lieux. Ca me rappelle une époque révolue.


      - Monsieur Mauve ici présent est entré par effraction dans ma salle de pain jeudi soir, alors que je n’étais même pas emballée !
      Lorsqu’il m’a vue nue dans ma paignoire, il a déclaré, je cite ces propos grossiers, « les pains au chocolat c’est pour les gras ! »
      Quand je lui ai ordonné de quitter les lieux immédiatements, il a ajouté « de toute façon vous les choco latinos, vous êtes diluée au lait et n'avez aucun goût, pauvres en matières grasses que vous êtes. »
      Excellent !

      J'espère que tu vas gagner, ton texte est au dessus je trouve.

      The post was edited 1 time, last by lexlex123 ().

    • Merci pour ce retour @lexlex123. Mis à part merci, je ne sais que répondre ^^'

      J'ai pris plaisir à écrire ce texte (en vrai je n'avais pas tellement l'intention de participer à ce concours, mais soudainement, j'ai eu cette idée débile de " venir à la barre ", du coup j'ai construit autour sans trop savoir où j’allais...).

      Sans fausse modestie : ravi que ça plaise, c'est ma récompense ton message :)

      ~ Oberon ~
    • J'ai beaucoup aimé, j'avais presque des images du film Sausage Party en lisant (sans les saucisses du coup). Les jeux de mots à presque toutes les lignes, ça régale !

      Display Spoiler

      Une petite faute sur chroniques :D

      Nyrsth wrote:

      qui défiait les chroniquent depuis bien trop longtemps maintenant, s’exécutèrent.
      Display Spoiler

      1984 wrote:

      Shtroumpf quand tu te fais victim même par le plus jeune des trials, c'est que faut arrêter







      Super-Modérateur
      Opérateur : Yildun & Himalia
    • N'y vois aucune offense, mais on accorde effectivement avec l'auxiliaire avoir et ce en fonction du complément d'objet direct à condition qu'il soit placé devant le verbe. (Un C.O.D. répond à la question "Qui / Quoi" généralement)

      Dans ce cas-ci Qui a-t-il vu (nu) ? Madame la Barre. Le "m' " est le COD.
      Et pour diluées, la question se pose différemment puisqu'il s'agit de l'auxiliaire être et que le "vous" se rapporte aux Choco Latinos, mais implicitement aux femmes. Le choix relève donc d'indiquer si l'auteur de ces mots s'adresse uniquement aux femmes où à tous les Choco Latinos, quel que soit leur sexe.

      Complément pour l'auxiliaire avoir.
      Dis-tu : l'erreur qu'il a commis ou l'erreur qu'il a commise ? La chocolatine qu'il a détruit ou la chocolatine qu'il a détruite. Sa femme ? Il l'a conquis ou Il l'a conquise ?



      Nyrsth wrote:

      Plus tard, lorsque l’agresseur fut maîtrisé et interrogé sur les raison d’un tel acte, il déclara que les frontières n’étaient que des démarcations et ne devaient en aucun cas entraver la mixité des cultures.
      Par contre ici, il y a un "s" oublié sur "raison". :)
      La voix de Fenrir, chronique vidéo légèrement caustique, mais pas que :

      La voix de Fenrir #10 : à bientôt ! (2:02)
      La voix de Fenrir #11 : il se fait RC, ça tourne bien (2:01)
    • Et bien ... Débat orthographique !
      Tant que c’est l’encre qui coule, allez y, empoignez vous ! ^^

      J'avoue être capable de faire pas mal de fautes, et pas des moindres : comme j’ai une petite mémoire, j'écris vite histoire de ne pas perdre les idées qui flashent mon esprit.

      Avant de vous les balancer, je relis plusieurs fois mes écrits, et, comme vous le savez, il y a toujours des planquées qui ne se font griller qu’à la 5 ou 6ieme relecture ...



      En ce qui concerne le « vue », au début je n’ai pas mis de e, mais ma copioche, prof, m’a sorti son histoire de COD machin, règle que j’ai laissé dans un carton « souvenir de collège pas important pour payer ton loyer d’adulte » dans mon esprit.

      Et oui, diluées, car c’est « les latinosses, au féminin » ; )

      Merci pour toutes ces remarques, n’hésitez pas, bien au contraire !
      Je suis même certain qu’il y a encore 2 ou 3 coquilles ...

      ~ Oberon ~
    • Je vais regarder ça plus sérieusement pour les coquilles dans 15 min ;)

      edit : il reste des coquilles plus de l'ordre de la typo, ponctuation et mise en forme des phrases. Du coup, j'y touche pas, c'est ta patte. :p
      La voix de Fenrir, chronique vidéo légèrement caustique, mais pas que :

      La voix de Fenrir #10 : à bientôt ! (2:02)
      La voix de Fenrir #11 : il se fait RC, ça tourne bien (2:01)

      The post was edited 1 time, last by Personne ().

    • un vrai régal des yeux, des sons, des couleurs, du nez

      et beaucoup d'humour

      merci pour cette pause ludique et chocolatée
      #SIDActioN-SORTEZ COUVERT-Appel 110 #

      OFF: 25'Eucaryote'/Fondo:51'FRoGs'/60'ac.'/Moon:Electra-4'ThoT-Hecate'/Vega(51)/Deimos
      ON/OFF: Wasat(50)'Cheffe'
      Rainette Cendrée [143 à 20%]
      (49 récits)
    • Il faut en finir avec le mythe du marteau !

      Pour passer (beaucoup) trop de temps en audience.. cela n'existe pas ! ni au civil.. ni au pénal !

      C'est peut être regrettable car finalement un bon coup de marteau dans la gueule de certains GJ.. ca ferait pas de mal !

      Sinon pour la plaidoirie, il y a une bonne maîtrise des mots, c'est agréable !
      FENRIR - JOHN RAMBO
    • Céréales killers wrote:

      Il faut en finir avec le mythe du marteau !

      Pour passer (beaucoup) trop de temps en audience.. cela n'existe pas ! ni au civil.. ni au pénal !

      Arff, désolé : (
      Je plaide coupable avec peine.


      Après, pour ma défense, nous sommes relativement nombreux à avoir Thor donc bon, tu veux bien me pardonner ?

      Céréales killers wrote:

      Sinon pour la plaidoirie, il y a une bonne maîtrise des mots, c'est agréable !

      Merci ! : )

      ~ Oberon ~