Gilets jaunes.

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our Cookie Policy.

    • Il n'y a pas grand chose à dire.

      Il n'y a pas eu de débordement, et d'un autre côté, le gouvernement stagne sous couvert du Grand Débat.
      On verra les conclusions le 15 Avril, mais je pense que personne n'est dupe ici : Ce sera de la flûte.


      D'ailleurs, des rumeurs évoquent que des députés de la majorité ont très peur de sa conclusion, car personne ne sait quoi faire.
      Il y en a même qui auraient demandé un report, sans réponse favorable.
      Mais ce ne sont que des rumeurs.
      #TeamZeroTwo
    • hellsystem1968 wrote:

      marrant qu apres ce week end et la nouvelle organisation de la police,
      aucun d entre vous ne s est exprimer
      non, c'est malheureusement pas très marrant ...
      après la police, l'armée et l'interdiction de manifester sous peine d'amende : on s'approche de la répression en turquie et autres pays du même genre non ?
      même en chine ils n'en sont pas arrivé là depuis des lustres. ça te fait pas flipper ? il ne reste plus qu'a mettre nos manifestants dans des geôles paumées (elles le sont déja d'ailleurs) et un tout léger coup d'état pour copier sur des dictatures qui nous paraissent abjectes.



    • Il n'y a pas eu d'interdiction de manifester, il y a juste eu des zones où tu ne peux pas manifester. La preuve, les manifestations ont juste eu lieux ailleurs..

      Sinon, l'armée a pas été plus mobilisé hier que les autres jours. L'opération sentinelle est là tout les jours dans les lieux publics pour prévenir de l'action terroristes. La seule différence c'est que griveaux pour "montrer" que le gouvernement prennait des mesures "fortes" a parlé de l'armée, ça fait jolie et ça fait parler. Mais au final ils ont rien fait de plus que d'habitude.
    • bah moi je vois un peuple qui se mobilise depuis 19 samedi consécutifs malgré les violences de la police, les menaces du gouvernements de déployer toujours plus de force sur le terrain pour matraquer, tirer, éborgner, mutiler, les tentatives de diabolisation, antisémites, pro russes et meme freres musulmans seraient dérriere les GJ.

      Aujourd'hui tu sors de chez toi pour exprimer ton mécontentement dans une manifestation ce qui est un droit constitutionnel, tu risque de ne pas rentrer chez toi.

      Je vois un pays ou aujourd'hui on arrête "préventivement" des gens car peut être ils représenteront un danger pour l'ordre public le lendemain, par contre des fichés S ouvertement dangereux on les laisse en liberté pleine et entière, aujourd'hui contester la parole du gouvernement est devenu plus réprimé que représenter un danger terroriste pour les citoyens.

      Aujourd'hui je vois des citoyens qui se battent pour une révolution politique, ils veulent rendre le pouvoir politique au peuple et ont compris que la "démocratie représentative" n'était qu'un leurre.

      Aujourd'hui je vois des politiques qui mentent en campagne pensant récupérer un collier d'immunité valable 5 ans et faire de la merde derrière on se croirait dans koh lanta.

      Aujourd'hui les médias, minimisent les chiffres de la mobilisation GJ et sont a charge contre le mouvement dans une stratégie du choc permanente.

      Personnellement je ne pensais pas qu'une telle situation serait possible en France, Je suis un non violent mais je pense malheureusement désormais qu'après 19 samedis relativement calmes, les choses ne peuvent qu'empirer.

      Macron à devant lui deux choix selon moi:
      - Il peut renoncer à son trône et rendre le pouvoir au peuple via l'instauration de nouveaux outils démocratiques comme le RIC, son nom rentrerait alors dans l'histoire positivement, et ces 19 semaines passées ne seraient plus vaines.

      - il peut continuer à s’entêter dans le coté sécuritaire, jusqu’à tirer à balle réelles sur son peuple, car c'est ce qui arrivera tôt ou tard si rien ne change.
      et ce sera un point de non retour, l'armée, bien qu'aux ordres l'armée est maltraitée depuis plusieurs mandats, et sa mission est de défendre le peuple plus qu'une poignée de politiques.
      Il sera a ce moment la le prochain Louis XVI mais risque de connaitre une fin a à la Khadafi, lynché en pleine rue par une foule en délire.

      Après on est tous des Gilets Jaunes en puissance même ceux pour qui aujourd'hui tout va bien, seront peut être demain les inutiles du système.

      Bonne soirée
      "Nothing is certain but Death and Taxes".

      Xanthus - [EDM] - Top no0b

      Zagadra - [Adven]
    • Zubrowska wrote:

      Je vois un pays ou aujourd'hui on arrête "préventivement" des gens car peut être ils représenteront un danger pour l'ordre public le lendemain, par contre des fichés S ouvertement dangereux on les laisse en liberté pleine et entière, aujourd'hui contester la parole du gouvernement est devenu plus réprimé que représenter un danger terroriste pour les citoyens.
      Là où est le problème, c'est ses arrêts préventifs.
      Gilets Jaunes, fichés S, terroristes... Les arrestations préventives sont interdites. Or, notre gouvernement a un discours qui les normalise, et personne n'y fait attention. C'est ça qui est dangereux.
      Pire, ils menacent de les augmenter en nombre, et sous aucun motif réel.

      Ensuite, oui, notre gouvernement adopte progressivement un discours qui met sur le même plan les Gilets Jaunes et les terroristes. C'est déjà le cas à travers les GJ et les casseurs (blackblock etc...).
      Notre gouvernement évoque que les GJ, de par leurs manifestations, permettent aux blackblock et autres casseurs de se défouler dans les rues... Et qu'ils sont par conséquent complices.
      Or, c'est uniquement dû à l'incompétence de notre ministère de l'Intérieur, qui n'est pas foutu d'être compétent dans ce domaine.

      Ce n'est pas spécialement moi qui le dit. Je le pense, évidemment, mais je ne fais que répéter des affirmations de gendarme, de policiers, et j'en passe.

      Avec l'opération Sentinelle qui protège les monuments, on a franchi un pas.
      Un militaire s'en plaignait d'ailleurs : "On est au service du pays pour défendre le pays. On est pas là pour défendre un gouvernement".


      Zubrowska wrote:

      Aujourd'hui les médias, minimisent les chiffres de la mobilisation GJ et sont a charge contre le mouvement dans une stratégie du choc permanente.
      J'imagine que tu as un discours du type "De toute façon, les ultra-riches soutiennent Macron, et sont les propriétaires de ces fameux médias".
      Quand j'écoute BFM, j'aurai tendance à dire oui :D . Surtout quand Drahi est pote avec Macron, et a tenté de le cacher sur ses propres chaînes lui-même ou avec ses collaborateurs (coucou Bourdin qui l'a fait avec acharnement dans ses émissions xD), avant de faire une gaffe monumentale durant une interview.

      Néanmoins, je vais quand même défendre les médias sur ce point car la règle est simple :
      Les médias peuvent prendre deux informations : Celle du ministère et celle des syndicats.
      Or, on sait très bien que les syndicats ne sont pas intégrés directement à cette manifestation...

      Il a toujours été connu que les ministères minimisent, alors que les syndicats maximisent. Ca ne date pas d'aujourd'hui ^^


      D'ailleurs, petit fait rigolo :
      3000 manifestants recensés dans la matinée à Paris, mais 6000 contrôles. Je veux bien qu'il y ait des visiteurs, mais étant donné qu'en plus, tous les points stratégiques de Paris n'étaient pas contrôlés, je trouve la différence un peu grosse.

      Je pourrai ressortir Castaner qui nous affirmait au nombre près (80 601) le nombre de manifestants il y a deux mois :D :D





      Il y a aussi un phénomène qui monte, mais dont on parle pas beaucoup.
      Certains GJ ne vont plus manifester, soit par fatigue / usure, soit par peur des méthodes désormais employés par le gouvernement, tu en as citées quelques unes @Zubrowska .

      Mais il y a aussi de nouveaux GJ, qui ne revendiquaient pas spécialement pour les mesures de départ, mais qui revendiquent aujourd'hui pour les réactions du gouvernement à ce mouvement, pour les nouvelles méthodes utilisées, qui les choquent.



      Malgré tout ça, et c'est ça qui me laisse perplexe, c'est que LREM finira probablement premier ou deuxième aux européennes, et on continuera de faire les mêmes erreurs.
      Quand la France arrêtera de voter pour / contre des personnes ou des partis politiques..... Mais plutôt pour des idéologies ou des programmes politiques, on aura fait un grand pas.

      #TeamZeroTwo

      The post was edited 2 times, last by Tomlora ().

    • Ta réponse est top Tomlora. La chose supplémentaire qui me dérange est ce fossé qui se crée au sein même des citoyens pro/cons GJ. On arrive à parler à des proches qui se disent prêt à accepter toutes ces mesures gouvernementales car "de toute manière, quand on a rien à se reprocher, c'est pas si grave". Je trouve ca franchement dangereux pour notre liberté individuelle..
    • Tomlora wrote:

      Nono wrote:

      . La chose supplémentaire qui me dérange est ce fossé qui se crée au sein même des citoyens pro/cons GJ.
      Ca s'appelle diviser pour mieux régner.
      Plus la population se divise, plus il est facile de gouverner.

      Mais au-delà de cet évènement, les libertés sont devenues secondaires. On a intégré et accepté l'idée d'être constamment surveillé sous couvert d'une certaine morale, d'une certaine sécurité
    • @Tomlora
      Merci pour ta réponse, je réponds aux points ci dessous, je m'étais peut etre mal exprimé.

      Au sujet des médias :
      Quand je dis "les médias, minimisent, les chiffres..."
      Outre le fait de faire le raccourcis entre les propriétaires des médias et ce qui les unit au gouvernement, je dis juste que les médias sont complice de cette violence quand ils refusent de donner les vrais chiffres ou de parler ouvertement de violence et de bavures policières, les vidéos pullulent sur le net comme les furoncles sur le visages d'un ado, ça se voit, ya qu'a ouvrir les yeux pour le voir, mais ils refusent d'en parler, et pour beaucoup de monde aujourd'hui ce que disent les médias est encore parole d'évangile, car le 20 heures à remplacé la messe et le curé dans la recherche de l'argument d'autorité de la classe moyenne basse ici en France.

      Le problème c'est qu'aujourd'hui on est à l'heure de Facebook, et qu'on est tous équipé d'un téléphone portable et on est potentiellement tous des journalistes de terrain.
      et ça tant que l'internet est encore "libre", cela continuera d'être un outil de carton rouge continu contre le gouvernement.

      La stratégie du choc:
      La stratégie du choc c'est quand le gouvernement via ses médias montre le fouquets en feu et en accuse les Gilets jaunes, sans enquete préliminaire, sans respect de la présomption d'innocence juste à charge pleine et entiere, en condamnant et parlant de déferlement de haine et de violence afin de faire passer les smicard en jaunes pour des abrutis, que les bons smicards en bleu peuvent tabasser parceque sinon ils vont tout bruler.

      Dernier point:

      Tomlora wrote:

      J'imagine que tu as un discours du type "De toute façon, les ultra-riches soutiennent Macron, et sont les propriétaires de ces fameux médias".
      En fait pas du tout, car je pense que riche et pauvre c'est même combat, et qu'on est tous des gilets jaunes en puissance.
      Allez un peu de science fiction!!! Je m'explique (et je force le trait jusqu’à le rendre grossier pour qu'il soit plus compréhensible) et ce n'est pas de moi, mais on vit une époque charnière de l'humanité,
      Pour faire court l'humanité autrefois utile productivement dans les secteurs primaires, secondaires et tertiaire est d'ores et déja dépassée par la machine et la technologie dans les deux premiers secteurs et l'évolution de l’intelligence artificielle est en phase de détruire le secteur tertiaire, demain, le robot médecin de google, actualisé en temps réel des dernières études scientifiques du monde entier et ayant accès a toutes les datas de relevés de cas de maladie dans un pays, une région, un département, une ville, un quartier, une tour d'immeuble, pourra vous établir un diagnostic fiable avec un taux d’erreur bien inférieur a celui de l'homme médecin, de plus ce robot sera surement consultable sur votre portable a n'importe quelle heure du jour comme de la nuit sans rendez vous et aura surement accès à des données biométriques que vous acceptez de partager via votre apple watch.
      Que pensez vous que deviendra demain ce médecin humain? il sera devenu inutile pour la société, non pas inutile comme n'ayant pas de valeur, mais inemployable car dépassé, il sera lui aussi Gilet Jaune.

      Tout ça pour dire, que les gilets jaunes d'aujourd'hui, c'est la métallurgie et le textile d'hier, mais ce seront demain les médecin, les avocats, les pilotes d'avions de ligne, les militaires.
      (Lire: Homo Deus de Yuval Noah Harrari)

      On est tous concernés par cette crise et s'en croire préservé est une erreur, c'est pourquoi il est indispensable de rendre au peuple le pouvoir politique via un outil comme le RIC en toute matière, qui selon moi est un excellent outil qui permet :
      - aux citoyens de déclencher un référendum
      - d'abroger des lois
      - de proposer leurs lois
      - de révoquer un élu incompétent

      Certains peuvent trouver matière à critiquer un tel projet mais un tel outil permettrait au peuple de choisir dans quel type de société il souhaite évoluer, et de quelle manière? quelles lignes éthique et législative il ne souhaite pas dépasser, et de créer lui même son paradygme.

      De plus je pense que nous sommes la dernière génération a pouvoir faire cela, après notre génération la technologie verrouillera pour de bon toute tentative de rébellion du peuple.

      Allez !! encore un peu de science fiction, parcequ'on aime bien !!! Que se passera t'il demain lorsqu'on sera tous équipé d'apple watch ou autre outil externe ou interne d'envoi biométrique et que notre rythme cardiaque indique que nous sommes en contradiction lorsque le président autoproclamé de la république bananière de France fait un discourt ? :D

      mince mon rythme cardiaque est parti dans le cloud et je ne sais pas qui va exploiter la donnée, pour peut être l'utiliser contre moi et sonner à ma porte ou la défoncer à 6h17 demain matin, rien ne sert de vouloir m'échaper je suis équipé d'un systeme géolocalisé.

      Bon ce n'est qu'un synopsis mais je vous rappelle qu'aujourd'hui en France on vous arrête si vous représentez de manière "possible" un danger pour une manifestation prévue le lendemain.

      N'oubliez pas la science fiction d'hier, n'est que le monde réel de demain.

      Choisissez dans quel monde vous voulez vivre.
      "Nothing is certain but Death and Taxes".

      Xanthus - [EDM] - Top no0b

      Zagadra - [Adven]
    • Zubrowska wrote:

      Outre le fait de faire le raccourcis entre les propriétaires des médias et ce qui les unit au gouvernement, je dis juste que les médias sont complice de cette violence quand ils refusent de donner les vrais chiffres ou de parler ouvertement de violence et de bavures policières, les vidéos pullulent sur le net comme les furoncles sur le visages d'un ado, ça se voit, ya qu'a ouvrir les yeux pour le voir, mais ils refusent d'en parler, et pour beaucoup de monde aujourd'hui ce que disent les médias est encore parole d'évangile, car le 20 heures à remplacé la messe et le curé dans la recherche de l'argument d'autorité de la classe moyenne basse ici en France.
      Les médias, même s'ils le montrent peu, ont toujours un parti pris.

      S'ils ne peuvent pas le faire, ou même parfois les deux vont ensemble, ils vont juste chercher le buzz.
      Ca me fait penser à toutes ses photos sur les réseaux sociaux avec un "BFM quand rien n'est cassé dans Paris" avec un homme qui pleure. Bah ouais, pas de casse, pas de buzz.


      Ensuite, en toute objectiivité, sans les médias, la vérité sur Benalla n'aurait jamais été révélée ... Comme quoi, ils peuvent servir pour de bonnes choses (même si on sait tous que Benalla s'en sortira indemne grace à notre super gouvernement)


      Zubrowska wrote:

      Le problème c'est qu'aujourd'hui on est à l'heure de Facebook, et qu'on est tous équipé d'un téléphone portable et on est potentiellement tous des journalistes de terrain.
      et ça tant que l'internet est encore "libre", cela continuera d'être un outil de carton rouge continu contre le gouvernement.
      Toujours en toute objectivité, c'est à prendre dans les deux sens.

      Oui, les vidéos sur les réseaux sociaux permettent de mettre en lumière certains éléments... Mais malheureusement, ça a ses limites.
      Prenons l'exemple d'une bavure policière filmé : On ne sait pas ce qui s'est passé avant le début de la vidéo.... Donc on a une vidéo présentant un fait que les médias ne montrent pas ou peu, mais sans le contexte derrière...


      Et alors les interprétations "publiques", sont parfois ultradébiles.

      Prenons le cas du policier qui a "volé" des maillots de foot. :



      Quatres interprétations possibles :

      - Il les vole pour raison personnel et en profite
      - Il les range dans un sac pour l'IGPN
      - Il les range pour que ça ne reste pas au sol.
      - Il les range pour les redonner au magasin

      La majorité te dira l'option 1 sans même réfléchir à la possibilité des trois autres. Certains ne vont même pas y penser.

      Et cela est accentué par ce mouvement des GJ et l'incompétence de notre ministre de l'Intérieur, car une vraie haine des flics est entrain de naître. Assez ironique quand on sait que les flics ont les mêmes problèmes dans leur vie quotidienne que les GJ.
      Suffit de voir les discours de certains policiers qui disent que certains de leurs collèges n'ont pas d'argent et vivent dans leur voiture.



      Zubrowska wrote:

      Certains peuvent trouver matière à critiquer un tel projet mais un tel outil permettrait au peuple de choisir dans quel type de société il souhaite évoluer, et de quelle manière? quelles lignes éthique et législative il ne souhaite pas dépasser, et de créer lui même son paradygme.

      Critiquer le RIC, c'est critiquer la démocratie.
      Le RIC, c'est l'essence-même de la définition de la démocratie.

      Mais aujourd'hui on a un pouvoir verrouillé où le peuple en est totalement écarté. Le gouvernement actuel et les précédents ne font que sauver les apparences .... Et il y en a encore beaucoup qui tombent dedans.

      En revanche, comme déjà dit plusieurs fois dans les innombrables pages de ce topic, il faut poser d'importantes limites au RIC... sinon c'est la porte à tout.

      Tu imagines si on fait un RIC pour toutes les lois ?
      Un RIC aurait un coût monstrueux (selon les politiciens donc j'en sais rien).


      Zubrowska wrote:

      De plus je pense que nous sommes la dernière génération a pouvoir faire cela, après notre génération la technologie verrouillera pour de bon toute tentative de rébellion du peuple.
      Il n'y a pas besoin de la technologie pour le faire.

      Les lois et nos gouvernements successifs l'ont déjà assez fait.

      @Néné avait cité plusieurs exemples...
      Comme la loi qui permet de destituer un président, qui est inutilisable puisqu'il n'y a pas de réel motif pour l'appliquer.. Sarkozy ayant viré la "haute trahison" du droit FR.....


      #TeamZeroTwo
    • Furyo wrote:

      Le RIC reste dangereux si celui ci n'est pas encadré.
      Je vois une France ou tout le monde veut tout sans rien donner ni faire
      Le RIC est surtout dangereux avec une population aussi divisée et méfiante vis-à-vis des gouvernements successifs.

      Sans encadrement approprié, c'est la remise en cause de manière perpétuelle, avec des mécontents tout le temps, quelque soit l'issue des résultats d'un RIC.


      Mais le problème reste le même : Dans la mesure de la création du RIC, qui va créer cette encadrement ? Notre gouvernement qui vit sur une autre planète que le peuple, et qui ne veut pas voir son pouvoir plus encadré, ou de manière contraignante alors que cela serait parfaitement en accord avec la démocratie qu'ils évoquent tous les jours...

      On tourne en rond ...
      #TeamZeroTwo
    • Tout à fait et les mécontents seront toujours mécontents même si le RIC est mis en place.
      On a qu à inclure dans les programmes politiques quels RIC tels ou tels partis mettraient en place par exemple avec une garantie que celui ci soit bien fait dans les temps.
      Pour toutes retouches photos, envoi un mp
    • Furyo wrote:

      Tout à fait et les mécontents seront toujours mécontents même si le RIC est mis en place.
      On a qu à inclure dans les programmes politiques quels RIC tels ou tels partis mettraient en place par exemple avec une garantie que celui ci soit bien fait dans les temps.
      Ca ne fonctionnerait pas.
      Un programme politique n'engage à rien.
      La preuve avec Macron qui s'était engagé à ne pas toucher aux retraités, on a bien vu le résultat.


      Et autre preuve : Peu de français lisent les programmes politiques pour des raisons diverses (pour moi, elles sont toutes injustifiées évidemment).
      #TeamZeroTwo
    • Je pense qu'il y a une différence entre vouloir être au pouvoir et accéder au pouvoir. La réalité est toute autre une fois dans la fauteuil de président.

      La réalité économique de la France est catastrophique et les principaux coupables sont les Français eux mêmes , ceux qui gueulent en ce moment
      Pour toutes retouches photos, envoi un mp
    • Tout le monde s en balec de la situation économique de la France. A part les moutons qui lisent contrepoints ou qui regardent le 20h.

      Y avait Robin des bois sur les champs Élysée ya 2 semaine. Hugo boss pour tout le monde. Voler aux riches pour donner aux pauvres. La situation économique du peuple de France a repris des couleurs, en revanche la multinational a pris cher.. arrête de défendre ta machine froide furyo c'est de la masturbation a chacun de tes postes..
      "Travailler moins, pour gagner plus" Jeff de Bouzolles.

      Yeah yeah!! Yeah yeah!!
    • Je suis content que tu viennes encore parler après les déculottés que tu as subies les pages précédentes. Tu pourrai me traiter de nazi aussi car cela me manquait un peu
      C'est sur que si on s'en fout de l'économie de la France elle irait mieux.Nous sommes le pays on nous travaillons le moins en étant le mieux payer avec le plus d'aides sociales et on nous partons le plus tôt a la retraite.

      C'est juste une question de bon sens et de bon père de famille. Peut être pour ça que tu comprends pas au fond de ta chambre dans ton lit de 90 les réalités de la France.
      Pour toutes retouches photos, envoi un mp
    • Et oui comme tu vois je ne suis pas mort. Vos deculottés n'ont eu que peu d'impact sur moi. Je dois même avouer que je n'en ai vu aucune. Mais libre a toi de fantasmer un monde qui n'existe pas et qui n'existera jamais. C'est bien à droite de toute façon le mysticisme. :D On ne refait pas un monde simplement en dénaturent le sens du mot fascisme.

      Maintenant désolé je ne vais pas te traiter de nazi, tu n'en mérites pas l éloge. Tu compares bien trop la France aux autres pays. C'est pu du nationalisme ca, c'est de l internationalisme.

      Je me fou de comment se porte économiquement et socialement les autres pays. La France va prendre de l'avance sur tous ces voisins retardataires, arriérés, moyenageux, africanisés.... la France ne veut pu soutenir son économie, la France veut soutenir l économie des français. La France ne veut pu enrichir la France pour permettre enrichissement des français, la France veut enrichir les français pour permettre l enrichissement de la France.

      Et oui c'est marcher sur la tête n'est ce pas!!! ^^

      La France va reculer son départ d age a la retraite à 40 ans, a quoi servirait le progrès de la science en ce cas ci ce n'est pour détruire le travail..

      Tu n as aucun bon sens et un père de famille que j'aurais humilié si j'avais eu le chance de faire parti de ta tribu. Du fond de ma chambre, même quand je me doigte, j ai la chance de voir les Français avant de voir la France.. et ce même sans bon sens, c'est dire..
      "Travailler moins, pour gagner plus" Jeff de Bouzolles.

      Yeah yeah!! Yeah yeah!!