Gilets jaunes.

    This site uses cookies. By continuing to browse this site, you are agreeing to our Cookie Policy.

    • New

      @Néné
      Le cyanure dans le lacrymo est avéré. en petite quantité certes (Réaction de la Fusion de certains des produits) mais ....
      J'ai une amie qui est devenu aveugle a force de rester proche de ces merdes, et qu'on ne dise pas qu'elle aille ailleurs, c'était gazé a coté de sa maison ! Je plaint du coup ceux qui habitent en ville et proche des gazages !
      Moi qui habite proche, j'en ressens les effets à chaque fois ! Marre des touristes en képi ...
      @Furyo
      Les gilets jaune ne sont surement pas content de toucher 418E par mois, si tu veux, je te propose cette somme pour vivre, et on en reparle. D'autres t'ont répondu
      Pessimiste dit tu ?
      J'ai déménagé plusieurs fois pour justement avoir un bon salaire, même au CEA avec un salaire correct je dis bof, au final je n'ai bien gagner qu'en travaillant au noir ! ce n'est pas normal.
      UNIVERS 64- Quand le rêve est grand, les faits ne comptent pas.
      Responsable d'avoir pacifiés : 4.000 Rips.
    • New

      Néné tu n'as pas compris mon propos, qui n'était pas de minimiser l'impact du "travail" de Bill Gates sur notre société - encore qu'il n'ait fait que valoriser habilement un ouvrage certes original mais pas novateur - mais plutôt de souligner l'impact de la société sur sa capitalisation et surtout sur la source de cette capitalisation. Ce qui fait sa fortune n'est non pas une découverte dont il aurait touché une rente - que je pourrais juger acceptable, même s'il en devenait milliardaire - mais l'exploitation du travail d'autrui.

      Mais on pourrait ainsi parler de la quasi-totalité des actionnaires de ce monde, majoritaires ou non qui s'enrichissent sur un labeur qui n'est pas le leur.
    • New

      On pourrait parler des périodes de chômage où tu survis sur la labeur qui n'est pas la tienne. Sur la retraite, où tu vis sur une labeur qui n'est plus la tienne. De ce que tu manges, tu fais parti de la chaine exploitant les agriculteurs etc.

      Nous sommes tous exploité et exploiteur.

      Je comprends le fond de ta réflexion, mais, à mon sens, le problème réside plus dans les mauvaises redistributions étatique que dans la simple richesse capitaliste.
    • New

      Nono wrote:

      Enfin, je terminerai en parlant des ONG, notamment présentes en Afrique puisque c'était ton point. La majorité de celles-ci ne subsistent que grâce aux dons, et la plupart du temps, à l'instar des médias en France, ce sont de riches personnalités ou groupes qui en fournissent. Ainsi, il faut quand même se questionner du pourquoi une multinationale telle que Chevron, spécialisée dans l'énergie, a investi dans des ONG présentes au Nigéria, premier producteur pétrolier africain... Rappelons que le PNUD lui-même définit les ONG comme le premier vecteur de mondialisation et encourage donc les changements culturels et sociaux dans ces pays-là.
      Il n'y a pas que les ONG, les organisations internationales conditionnent aussi leurs aides au développement du libéralisme et de l'économie de marché, comme avec les ajustements structurels réclamés par le FMI.
      On parle beaucoup d'écologie, mais on est toujours pas sortis d'un paradigme productiviste. Le cas africain est très spécifique, la population du continent aura doublé en 2050, leur premier impératif pour stabiliser leur économie et réduire la pauvreté, c'est de stabiliser leur population. Les milliards de Bill Gates, des ONG et du FMI ne devraient viser que cet objectif ( hormis situations humanitaires extrêmes, bien sûr ). En faisant ça :

      - Ils rendraient service à la planète dans les décenies et siècles à venir, comme les chinois l'ont fait quand ils ont décidé d'adopter la politique de l'enfant unique.
      - De facto la pauvreté se réduirait car moins de chômage et d'exil dans les villes qui sont les principaux foyers de pauvreté ( en 2050 on parlerait de 300 millions de jeunes chômeurs en Afrique ).
      - Ils permettraient de promouvoir et de préserver des cultures traditionnelles comme celles des Maasaï, qui peinent face aux injonctions consuméristes de la globalisation.
      - Ils préviendraient la résurgence des nationalismes en Europe par réaction à la pression migratoire.

      Là on libéralise sans que cela ne réduise significativement la pauvreté, pour le bénéfice d'une minorité, ou bien on traite les conséquences sans traiter les causes. J'avais un enseignant africain qui avait une position radicale sur la question, il considérait simplement que les ONG humanitaires étaient un frein au développement car elles favorisaient des logiques d'assistanat. Peu d'européens oseraient sortir ça. ::biggrin::
    • New

      galactus13 wrote:

      Les gilets jaune ne sont surement pas content de toucher 418E par mois, si tu veux, je te propose cette somme pour vivre, et on en reparle. D'autres t'ont répondu
      Oui enfin ca dépend.

      Je ressors mon exemple que j'ai évoqué il y a une dizaine de pages.

      Une retraité s'est plaint d'avoir 500€ de retraite... Ok légitime.

      Question suivante, elle nous explique qu'elle a cotisé moins de 5 ans dans sa vie.

      Bah dans ce cas-là, je suis désolé, mais ces 500 euros, c'est juste... normal.
      #TeamZeroTwo
    • New

      c'est ça il faut faire la part des chosessinon bon pas grand chose à voir avec les GJ mais un CRS est envoyé au assises pour un acte commit en 2016 lors des manifs de la loi travail


      [21:08:13] Naystar: pacifiste sur un jeu de guerre ?
      [21:08:30] Naystar: c'est comme oui oui dans un porno, c'est pas possible


      Chorizo :

      Nop xd
      T es un génie ouai
    • New

      Marrant d'ailleurs, 2016 il y a des enquêtes et des procès, mais, 2019, miracle, les CRS ne font plus d'écart ::biggrin::

      Il y a également eu une décision de justice concernant la fake news de Castaner sur « l'attaque » de l'hôpital, décision qui démontre que cette loi est inapplicable et par conséquent, totalement inutile. (C'était le but du recours)
    • New

      Tomlora wrote:

      galactus13 wrote:

      Les gilets jaune ne sont surement pas content de toucher 418E par mois, si tu veux, je te propose cette somme pour vivre, et on en reparle. D'autres t'ont répondu
      Oui enfin ca dépend.
      Je ressors mon exemple que j'ai évoqué il y a une dizaine de pages.
      Une retraité s'est plaint d'avoir 500€ de retraite... Ok légitime.
      Question suivante, elle nous explique qu'elle a cotisé moins de 5 ans dans sa vie.
      Bah dans ce cas-là, je suis désolé, mais ces 500 euros, c'est juste... normal.

      Encore une fois cela dépend de circonstance, dans les années 50 et jusqu'au années 60, les femmes étaient chargées de la "reproduction" dit comme sa, c'est un peu cru,
      Rare étaient celles qui avaient un emploi, Il fallait être de "bonne famille", et avec 10 voir 15 enfants, pas sur que toi ou moi aurait été capable d'en faire autant, c'est un emploi a temps plein garantie. J'ai élevé mes gosses seuls comme de nombreuses femmes monoparentales, entre les couches, les nourrir entretient de la baraque, sa prend une sacré partie de la journée, quand tu arrives au taf, si tu as la chance d'en avoir un a ce moment là, tu fatigues. et une partie de ton salaire fou le camps dans la nounous obligatoire, donc, tu bosses pour rien, Moi, j'ai fini pas faire un choix, mes gosses avant tout.
      J'ai vendu tout ce que je pouvais pour. Je n'aurais pas une vrai retraite, et je m'en fiche royale, je pense avoir fait le bon choix comme chacun de nous dans cette situation. J'ai de fait fini par travailler au noir (Mes fonds n'étant pas extensible) car cet de cette façon que j'ai vraiment pu m'en sortir.
      Ce n'est pas normal et oui c'est dégueulassasse si on compare a ceux qui payent leur dime et ne peuvent envoyer leurs gosses en vacance, mais en revanche, j'ai toujours refuser les aides de l'état à cette époque sans parler des abrutis qui te dise que si t'es un homme alors c'est pas possible que tu t'occupes seul de tes gosses, Dixit la caf.
      C'est clair que ceux là ont une bite a la place du cerveau !.
      Bon, j'arrête d"étaler ma confiture pas exemplaire: Les gilets jaunes sont juste le reflet d'un monde qui part en couille^^
      UNIVERS 64- Quand le rêve est grand, les faits ne comptent pas.
      Responsable d'avoir pacifiés : 4.000 Rips.
    • New

      Au passage, on a des news sympathique sur l'affaire Benalla.


      Une journaliste du « Monde », Ariane Chemin, est convoquée ce mercredi 22 mai par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) concernant des articles du quotidien sur les affaires d’Alexandre Benalla.


      Ariane Chemin va être entendue par les policiers de la section des atteintes au secret de la défense nationale de la DGSI. L’enquête porte sur des articles du quotidien sur les affaires d’Alexandre Benalla, « notamment nos informations sur le profil d’un sous-officier de l’armée de l’air, Chokri Wakrim, compagnon de l’ex-cheffe de la sécurité de Matignon, Marie-Elodie Poitout », précise Luc Bronner, directeur de la rédaction du « Monde » dans un éditorial.

      « Le Monde » affirme maintenir ses informations et exprime son « inquiétude » sur cette convocation :
      « L’intérêt public suppose de pouvoir enquêter sur les entourages et les liens entretenus par des collaborateurs de l’Elysée ou de Matignon, quels que soient leurs parcours antérieurs. »

      « Le Monde » juge la convocation « préoccupante »
      Dans cet éditorial, Luc Bronner souligne le caractère « préoccupant » d’une telle convocation, qui « suit une procédure similaire, utilisée très récemment à l’encontre d’autres journalistes à l’origine de révélations d’intérêt public sur l’utilisation d’armes françaises au Yémen ».

      Fin avril, deux journalistes du média en ligne Disclose et un journaliste de la cellule investigation de Radio France ayant participé à une enquête sur les armes françaises au Yémen avaient en effet convoqué par la DGSI : « Cette enquête judiciaire n’a qu’un seul objectif : connaître les sources qui nous ont permis de faire notre travail. C’est une atteinte à la liberté de la presse et à la protection des sources des journalistes », avait dénoncé Geoffrey Livolsi, un des fondateurs de Disclose.

      Mercredi 22 avril, le média a révélé qu’un troisième de ses journalistes avait été convoqué par la DGSI.


      Mais bon, Benalla est tranquille, lui.
      #TeamZeroTwo