Politiques intérieures (Ex GJ)

  • Pour les députés et les sénateurs : 2500 € par mois transport, nourriture et hébergement gratuit dans des établissements de gamme moyenne.

    Pour ceux qui ont une activité privée avant l'élection, compensation de la perte financière en s'alignant sur le salaire/revenu lissé des 5 dernières années et en écartant les 6 meilleurs et les 6 moins bons mois.

    Présence dans au plus deux commissions ou conseil d'administration. Aucune présence rémunérée dans les associations.

    Pas de subvention aux associations que l'élu a fréquenté.

    Fin de la cagnotte parlementaire, fin des multiples avantages en nature.

    Si plus de 6 absences mensuelles aux séances des assemblées : suppression de la rémunération

    Si absence à plus de la moitié des séances : renvoi de l'élu.

    Si cumul des mandats, plafonnement de la rémunération à 7500 € par mois.


    Attachés parlementaires choisis au mérite universitaire.

  • Sur le salaire, je ne te suis pas. Je suis pro salaire élevé pour le législateur pour supprimer toute tentation de backchiches et donc empêcher leur lobbying. Un parlementaire bien payé a peu de chances d'être influençable, et tu peux vraiment lui interdire toute autre source de revenus.


    /////////////////////////////////////

    C'est mignon cette crédulité... On parle d'argent et d'humain... Tu peux le payer 10k€, il sera toujours influencé par les lobbies... Psqu'il crachera pas sur 5-10-15k€ en plus. L'humain cours apres l'argent. L'humain est perverti avec l'argent.

  • Attachés parlementaires choisis au mérite universitaire.

    Cela va quand même grandement limité le nombre de personnes pouvant être attachés parlementaires, tous le monde ne vas pas à l'Université et seuls les Universités sont habilités à délivrer des diplômes universitaires. Donc bon le mérite universitaire c'est bien mais ça va priver beaucoup de monde de pouvoir exercer ce travail.


    Il a signé Lisbonne (en faisant un doigt aux français qui avaient voté contre la Constit' européenne quelques années avant sous Chirac, mais bon), mais de mémoire ça n'a pas induit de changement constit, si ?

    Il y a eu modification de la Constitution en 2008 pour valider le traité de Lisbonne (Décision n° 2007-560 DC du 20 décembre 2007 | Traité de Lisbonne modifiant le traité sur l'Union européenne et le traité instituant la Communauté européenne ; Comment le traité de Lisbonne a-t-il été ratifié ?), qui n'est la même chose que le projet de Constitution européenne refusé par référendum en 2005.


    C'est mignon cette crédulité... On parle d'argent et d'humain... Tu peux le payer 10k€, il sera toujours influencé par les lobbies... Psqu'il crachera pas sur 5-10-15k€ en plus. L'humain cours apres l'argent. L'humain est perverti avec l'argent.

    Sauf que là en l'occurrence tu ne parles plus de lobbying mais de corruption... Il y a trop souvent mélange entre les deux ici...


    Faire du lobbying c'est légal et c'est même bon pour la démocratie, ça permet le débat. Si personne n'a d'intérêts ou d'avis divergents, il n'y a pas besoin de politiques, juste d'une administration qui expédie les affaires courantes.

    Je vous invites à aller lire le Rapport sur le poids des lobbys au Parlement, pour mieux saisir et comprendre ce qu'est le lobbying et les différentes réalités qui entoure cette pratique. (Projet Arcadie, Acatrinei, T., Koch, M., & Quénel, N. (2019, juillet). Rapport sur le poids des lobbys au Parlement. https://projetarcadie.com/site…t_lobbys_parlement_pa.pdf).


    Et au passage si vous vous intéressez réellement à ce qui se passe au Parlement le Projet Arcadie peut grandement vous intéresser, ne serait-ce que pour en apprendre plus sur vos députés et sénateurs.

  • Cela va quand même grandement limité le nombre de personnes pouvant être attachés parlementaires, tous le monde ne vas pas à l'Université et seuls les Universités sont habilités à délivrer des diplômes universitaires. Donc bon le mérite universitaire c'est bien mais ça va priver beaucoup de monde de pouvoir exercer ce travail.


    Je suis d'accord. Surtout qu'un diplôme universitaire c'est bien mais ça ne signifie en rien qu'on est compétent non plus.


    On pourrait très bien imaginer un intermédiaire de recrutement, comme pour beaucoup de domaine (artistique, tourisme, animation ...). Le parlementaire fait une demande de personnel à l'agence et celle-ci lui envoi quelqu'un qui correspond à sa demande. Seul l'agence gère le recrutement et les salaires sont fixés en amont de manière égalitaire en fonction du poste. On pourrait assimiler ça a une boite d'intérim. Ce n'est pas très compliqué a mettre en place, c'est facilement transparent si on le souhaite et ça évite de faire n'importe quoi avec les attachés parlementaire.


    Il y a eu modification de la Constitution en 2008 pour valider le traité de Lisbonne (Décision n° 2007-560 DC du 20 décembre 2007 | Traité de Lisbonne modifiant le traité sur l'Union européenne et le traité instituant la Communauté européenne ; Comment le traité de Lisbonne a-t-il été ratifié ?), qui n'est la même chose que le projet de Constitution européenne refusé par référendum en 2005.


    Faut arrêter avec cet argument. C'est vraiment les fonds de chiotte de la justification.


    Admettons que ça n'ai absolument rien à voir, que la démarche est vraiment différente, que l'approche prend en compte le rejet massif de 2005 (on parle souvent de la France, mais, sur 25 pays, 11 pays ne l'ont pas ratifié) pourquoi n'avoir pas soumis ce nouveau traité au même processus ? Un petit souci avec la démocratie ?


    Même la page de wikipédia arrive a te dire que le second traité est une repompe du premier.



    Sauf que là en l'occurrence tu ne parles plus de lobbying mais de corruption... Il y a trop souvent mélange entre les deux ici...


    Faire du lobbying c'est légal et c'est même bon pour la démocratie, ça permet le débat. Si personne n'a d'intérêts ou d'avis divergents, il n'y a pas besoin de politiques, juste d'une administration qui expédie les affaires courantes.

    Je vous invites à aller lire le Rapport sur le poids des lobbys au Parlement, pour mieux saisir et comprendre ce qu'est le lobbying et les différentes réalités qui entoure cette pratique. (Projet Arcadie, Acatrinei, T., Koch, M., & Quénel, N. (2019, juillet). Rapport sur le poids des lobbys au Parlement. https://projetarcadie.com/site…t_lobbys_parlement_pa.pdf).


    Et au passage si vous vous intéressez réellement à ce qui se passe au Parlement le Projet Arcadie peut grandement vous intéresser, ne serait-ce que pour en apprendre plus sur vos députés et sénateurs.


    Depuis quand il faut un intérêt sur quelque chose pour en débattre ? Oo)

    Cette vision éclatée du débat et de la chose publique ... Remarque t'es raccord, sur la position des lobbys.


    Mais soyons fou, le lobby, c'est un garanti à la démocratie. Tu peux nous citer un exemple, sans google, là comme ça, de tête, où le lobbying d'une branche a réussi a défendre les intérêts de la démocratie face aux vilains parlementaires afin qu'on puisse avoir une idée ?

  • Depuis quand il faut un intérêt sur quelque chose pour en débattre ?

    Cette vision éclatée du débat et de la chose publique ... Remarque t'es raccord, sur la position des lobbys.


    Mais soyons fou, le lobby, c'est un garanti à la démocratie. Tu peux nous citer un exemple, sans google, là comme ça, de tête, où le lobbying d'une branche a réussi a défendre les intérêts de la démocratie face aux vilains parlementaires afin qu'on puisse avoir une idée ?

    En fait je crois que tu n'as pas compris ce que j'ai écris, ou que tu as lu trop vite.


    Premièrement, l'intérêt ici doit se comprendre au sens premier du terme : "Souci de ce qui va dans le sens de quelque chose, de quelqu'un, qui leur est favorable, constitue pour eux un avantage" (Intérêt | Larousse).

    Donc je maintiens que si tout le monde à les mêmes intérêts il n'y a pas de débat démocratique qui va se créer, puisque tout le monde sera d'accord, or il est assez rare que tout le monde soit d'accord. Et que du coup si tout le monde est toujours d'accord sur tout (par je ne sais quel miracle), alors il n'y a besoin que d'une administration pour mettre en place les mesures et basta.


    Deuxièmement, où est-ce que j'ai écris que le lobbying défendais la démocratie ? Nul part, puisque je ne l'ai pas écris. En revanche ce que j'ai écris c'est que sans lobbying il ne peut pas y avoir de débat démocratique et donc difficilement de démocratie. Le lobbying ou en français la défense de ses intérêts, c'est des réalités qui recouvrent tout autant les grandes multinationales ou ONG qui vont défendre leurs intérêts au Parlement, que les collectifs de quartier du XXème arrondissement qui veut un nouvel espace vert dans l'arrondissement et qui va aller interpeller la Mairie du XXème.


    Troisièmement, des entités qui font du lobbying pour défendre la démocratie (ou tout du moins leur vision de la démocratie) je peux t'en citer plusieurs, par exemple il y a un an lors du débat au Parlement sur la loi Sécurité globale, plusieurs entités, comme la LDH (Ligue des Droits de l'Homme) ou le SNJ (syndicat national journalistes) réunis en un collectif, ont mené des actions de lobbying auprès des députés, pour faire retirer des parties de la loi.


    En tout cas pour reprendre ton expression, tu sembles avoir une vision éclatée de ce qu'est le lobbying.

  • Le problème du lobbying c'est qu'il en très large majorité dévoyé et donc fatalement, et justement pour la majorité, connoté très négativement, particulièrement en France.


    Aller défendre des intérêts, personnels ou collectifs, auprès du legislateur est à mon avis aussi important pour la démocratie. Tout bonnement parce que le legislateur ne connait après tout pas grand chose à pas grand chose, comme tout le monde, et qu'il ne peut donc pas être, seul ou à 577, conscient de toutes les implications de chaque article de loi sur lequel on lui demande son avis. Il est donc crucial que des experts des domaines discutés l'informent.


    Par contre, il est clair que ça déconne sur plusieurs points.

    Au niveau de la pluralité des positions défendues déjà, principalement à cause de l'énorme disparité de moyens entre ONGs et gros industriels par exemple.

    Au niveau de ses formes ; qu'ils donnent des conférences, organisent des débats, pondent des rapports, viennent discuter à l'AN sans offrir nuits d'hôtel et repas au restaurant 4* du coin. Qu'ils arrêtent de proposer des amendements tout faits, ça n'est pas leur rôle mais celui du legislateur, et si ça doit continuer, qu'il soit obligatoire de les sourcer.

    Au niveau de la transparence, les dépenses et actions de lobbying devraient pouvoir être scrutées à la loupe, pour vérifier que rien ne part où ça ne devrait pas et que le legislateur fait son boulot qui est d'entendre plusieurs points de vue pour pouvoir prendre des décisions éclairées. Il est totalement anormal qu'il n'y ait pas d'obligation d'inscription au registre de transparence avant de pouvoir faire du lobbying au Parlement européen par exemple.

    Et la liste pourrait être longue comme le bras.


    Par contre, tout n'est pas tout noir, certains groupes moins bien lotis que d'autres arrivent à leur fins, ça arrive sans doute régulièrement à petit échelle, moins souvent à grande. D'après moi la directive REACH peut en être un exemple. Plus dans l'air du temps, le droit à la réparation à mon avis est doucement entrain de gagner aux Etats-Unis et en Europe face à des intérêts infiniment plus pourvus.

    Néné Ce que tu as fait pour la loi handicap est une forme de lobbying, et vous n'êtes pas passés loin de la réussite, à une Constitution malade près.

  • Dans une autre optique, La Quadrature du Net répond également à la définition de lobbying, non ?


    Certes avec le même souci de déséquilibre par rapport à une entité multinationale.

    Tout a fait, la Quadrature du Net réponds à cette définition, et contrairement à d'autres entités (associations), elle c'est également enregistrés auprès de la HATVP (https://www.hatvp.fr/fiche-org…n/?organisation=791842560).

  • thegunners / Ehwo


    Il y a effectivement méprise entre nous.


    Je connais parfaitement la définition et ce qu'est un lobby thegunners mais, j'ai un peu de mal avec les définitions stricto-sensu en politique. J'aime bien les ancrer dans le monde réel. Si dans la théorie le lobbying peut être intéressant dans le débat public, dans la pratique, il contribue à sa destruction. Pourquoi ? Parce que l'écrasante majorité des lobbying (y compris le lobbying associatif) ne contribue pas a questionner le législateur sur une problématique mais à lui dire quoi faire. Et je ne parlerais pas des lobbys agroalimentaires, industriels et/ou pharmaceutique, là, on est plus dans le lavage de cerveau/campagne de propagande/corruption qu'un réel lobbying. Quand ils ne reçoivent pas carrément les projets de loi avant les parlementaires.


    Si je reprends mon cas Ehwo , oui, j'ai fait du lobbying. Et j'ai fait ce que je décris, justement. Sur la quantité de parlementaires que j'ai rencontré, finalement peu m'ont offert un débat de fond sur ce que je soulevais. La majorité cherchait un intérêt politique et/ou personnel en utilisant mon action. De même pour les associations (on en avait discuté je crois thegunners ). Du coup l'intérêt de l'avancement de la société là dedans, ok, je peux le percevoir mais, il est tellement étouffé par une couche épaisse d'intérêt personnel, que ça en devient ridicule. Et de base, je trouve ça vraiment désolant que ce soit moi, qui ai du faire ça, justement. Quant au fait qu'un parlementaire ne peut pas être au courant de tout, ça me parait évident et on n'a jamais demandé cela. C'est pour cela qu'existe des commissions, des rapporteurs, des experts etc.


    Quant à la transparence dans ce domaine, je n'y crois pas puisque ça serait à eux d'en décider et on sait tous très bien comment ça fini à chaque fois dans ces cas.


    Bref, dans la réalité, le lobbying est tellement sujet à dérive qu'il ne peut être convenablement appliqué. Un peu comme le communisme :D

  • Je ne remettais pas en doute ta compréhension de ce qu'est le lobbying, j'ai pris ton exemple pour montrer que parfois même de petites actions peuvent faire changer la législation (ou passer à rien de le faire dans ce cas) ;)

  • Cela va quand même grandement limité le nombre de personnes pouvant être attachés parlementaires, tous le monde ne vas pas à l'Université et seuls les Universités sont habilités à délivrer des diplômes universitaires. Donc bon le mérite universitaire c'est bien mais ça va priver beaucoup de monde de pouvoir exercer ce travail.

    Clairement c'est une selection qui me pose souci.

    Il y a eu modification de la Constitution en 2008 pour valider le traité de Lisbonne (Décision n° 2007-560 DC du 20 décembre 2007 | Traité de Lisbonne modifiant le traité sur l'Union européenne et le traité instituant la Communauté européenne ; Comment le traité de Lisbonne a-t-il été ratifié ?), qui n'est la même chose que le projet de Constitution européenne refusé par référendum en 2005.

    Bien vu, j'avais pas vu ça. Merci !

    C'est mignon cette crédulité... On parle d'argent et d'humain... Tu peux le payer 10k€, il sera toujours influencé par les lobbies... Psqu'il crachera pas sur 5-10-15k€ en plus. L'humain cours apres l'argent. L'humain est perverti avec l'argent.

    Et il se trouve que le code pénal réprime la corruption. Et donc qu'un député suffisamment payé n'aura pas spécialement envie de risquer de la taule juste pour être "encore mieux payé".

    Et au passage si vous vous intéressez réellement à ce qui se passe au Parlement le Projet Arcadie peut grandement vous intéresser, ne serait-ce que pour en apprendre plus sur vos députés et sénateurs.

    Je donne déjà 50 euros par mois (toutes ces lootboxes de perdues :( )


    Néné c'est pas parce que des gens greedy extrêmement malsains ruinent la notion de lobbying qu'il faut la jeter ! Des dizaines d'assos ne servant pas des intérêts corporatistes en font, et je pense qu'il serait juste plus sain d'accroître notre capacité à sanctionner lourdement les lobbys qui font plutôt dans la corruption.

    Joueur sur Tucana (mineur)
    Opérateur Octans

  • Sauf que notre capacité a sanctionner ces pratiques passeront par les beneficiaires de ces dites pratique. A partir de là ...


    Quand il s'agit de légiférer sur les droits des parlementaires, il faudrait une délégation autonome.

  • Wallah j'suis pas n'importe qui !!! :D humour, merci de pas me mettre d'averto, si ça plait pas je retire mdr. Si on peut s'entendre à l'amiable c'est toujours mieux que d'en arriver à la Terreur salvatrice.


    Bon alors Mr di vizio arrête les manifs dans la rue, voila que plus personne n'y manifestent, avec vos mouvements j'vais finir par croire que l'autorité et la hiérarchie font preuve de liberté avec vous.. Un échec pour Rodriguez, malheureusement, et d'autres, fort heureusement... Zemmour avez pourtant prévenu dans son nouveau livre, seul la violence fait plier l'Etat en France. 'fin bref.



    Vous parlez de quoi ? De ce que je vois c'est des termes très techniques. Mais c'est pour résoudre quels problèmes cette fois ?


    Neoterranos : Si t'avais bien fouillé google, t'aurais vu que 83 c'était le nombre de départements en France lors de sa grande Révolution.

  • Je ne sais pas ce qui te fait imaginer que j'en ai quelque chose à faire, mais j'aime autant te détromper tout de suite.


    Personne ne me détrompe moi. Les quelques recherches sur internet que tu as effectué lors de ma dernière visites n'ont visiblement pas pu t'aider à me connaitre, j'ai donc pris la peine de combler tes lacunes. Simple cause altruiste de gauche parce que c'est moi le gentil, n'y vois pas d'allusion antisémite néné.


    Pour le reste j'voudrais pas couper votre conversation, dont je comprends que peu de chose au final, mais j'veux bien essayer de m'y insérer si vous parvenez à m'expliquer dans le fond, quelles solutions essayez vous d'apportez à quel problème !! :D



    Bon z'êtes pas chaud :D


    La corruption se situe à tous les niveaux, chercher à augmenter les salaires des hommes politiques pour espérer qu'ils ne soient plus sous influence lobbying ou influençable est une inintelligence des plus grossière pour ceux qui souhaiteraient réellement lutter contre les corruptions de manière générale. De fait, si l'homme politicien est assez riche, certainement oui il sera moins soumis aux divers instances influenceuse économique en tout genre qui l'entoure, comme par exemple peut l'être Trump ou Kennedy à son époque, mais il sera tout autant corrompus quant aux maintient de ses prérogatives ou de sa classe actuelle, en un mot de ses intérêts présents à lui... Pire encore s'il né pauvre mais qu'il souhaite travailler dans la fonction publique pour l'argent, il sera donc directement corrompue dès le collège ou lycée... et la société s'en trouvera meurtrie dès la base. Comme c'est déjà la cas d'ailleurs, Donc vous ne résoudrez rien, changerez juste le vice de forme.

  • Personne ne me détrompe moi. Les quelques recherches sur internet que tu as effectué lors de ma dernière visites n'ont visiblement pas pu t'aider à me connaitre, j'ai donc pris la peine de combler tes lacunes. Simple cause altruiste de gauche parce que c'est moi le gentil, n'y vois pas d'allusion antisémite néné.

    C'est donc là que tu as besoin d'être détrompé. =)


    Je n'ai aucune envie de te connaître. Ta vie, et les motivations qui sont derrière ton choix de pseudo, de ton avatar ou bien la couleur de tes chaussettes ne m'intéressent nullement.


    Je comprends que tu meures d'envie d'étaler ta culture, et fais-toi plaisir, mais ne surestimes pas ton importance, car tu n'en as aucune. :)

    Joueur sur Tucana (mineur)
    Opérateur Octans

  • Sinon, c'est qui, Quatre-vingt-trois ? Paraît que c'est pas n'importe qui, alors j'ai googlé, mais je tombe sur des nombres, je comprends pas.


    Si tu poses des questions rhétoriques en même temps.


    C'est donc là que tu as besoin d'être détrompé.


    Je n'ai aucune envie de te connaître. Ta vie, et les motivations qui sont derrière ton choix de pseudo, de ton avatar ou bien la couleur de tes chaussettes ne m'intéressent nullement.


    Je comprends que tu meures d'envie d'étaler ta culture, et fais-toi plaisir, mais ne surestimes pas ton importance, car tu n'en as aucune.


    Mais tu ne m'as toujours pas détrompé car que j'ai l'habitude sur ce forum, de discuter avec des gens qui n'ont pas conscience des mots qu'ils utilisent. Tu as voulu savoir qui est 83, je t'ai répondu, Dans le meilleur des cas pour toi, à question idiote réponse idiote.


    Je meures tout autant d'étaler ma culture que d'écouter la votre, pour l'instant avec toi je me brosse. Pour le reste, mon opinion extrême sur le sujet de la corruption, je l'ai cité juste au dessus, et la seule solution pour assainir le monde politique de toute leurs tendances corruptrices c'est bien évidemment de réduire les salaires au salaire médian Français.. C'est le monde public est bien évidemment c'est la raison pour la quelle les salaires des fonctionnaires d'Etat doivent se retrouver au plus proche du peuple. Dire l'inverse, est une aberration de droite.


    Mon opinion mesurée sur la question est tout autre, elle conjugue le tout.. mais les distingue pour ne pas totalitariser.