Actualités de l'Union Européenne

  • Bon comme EDF et la politique de concurrence de l'UE n'a plus l'air de passionner grand monde, on va changer de sujet.


    Déjà petit point actualité :


    - En Italie, Matteo Salvini sera jugé pour avoir interdit le débarquement de migrants | France24 ;

    - «Sofagate»: un crash diplomatique made in Union | Libération ; alors petit résumer de l'histoire, visite de C. Michel (Président du Conseil) et d'U. Von der Layen (Présidente de la Commission) en Turquie. Lors de réunion entre Michel, Von der Layen et Erdogan, Von der Layen est relégué sur un canapé à l'écart de Michel et Erdogan. Polémique, accusation sexisme, etc... Bref je n'en dis pas plus faut aller lire l'article sinon c'est pas drôle.

    -Les 70 ans de la CECA c'était dimanche... La CECA a 70 ans et nous avons eu 70 ans de paix | Atlantico ;

    - Après huit nuits de violence à Belfast, peu d’espoir d’un retour rapide à la normale | Le Monde ; conséquence du Brexit ? Loyaliste (pro-RU) qui se sentent trahis par le R-U avec le protocole Nord-Irlandais, conjugué à la crise économique et Covid...


    Sinon, lundi s'ouvrait le début de la consultation sur l'avenir de l'UE. Vous pouvez aller y partager vos idées/envies sur ce que devrait être l'UE de demain, ou bien aller lire celles qui sont déjà postés : https://futureu.europa.eu/?locale=fr




    Cher thegunners le site @valeursactuelles c'est complotiste ou pas ?


    https://www.valeursactuelles.c…-et-les-juges-de-la-cedh/


    Pouvoirs de l'influence ou simple coincidence ?

    Complotiste, je ne sais pas. En tout cas ils leurs arrivent régulièrement de ne pas vérifier leurs sources avant de publier. Surtout si cela leur permet de cracher leur haine. :)

    Après, pour revenir à l'article, c'est ici que la distinction entre "fait" et "opinion" doit être comprise. Ici, le "fait" c'est que le Comité des Ministres a répondu aux trois questions posées, à savoir :

    - Comment remédier à de potentiels conflits d’intérêts des juges de la Cour européenne des droits de l’homme ?

    - Restaurer l’intégrité de la Cour européenne des droits de l’homme.

    - Le problème systémique des conflits d’intérêts entre ONG et juges de la Cour européenne des droits de l’homme.

    Tandis que "l'opinion", c'est l'analyse faite par VA, qui est de dire que le Conseil de l'Europe "avoue" ses conflits d'intérêts dans cette réponse. D'ailleurs, VA le dit très bien, "quand on la lit entre les lignes [...], les sous-entendus apparaissent clairement", cela montre tout simplement que c'est une analyse personnelle, une opinion de l'auteur de l'article et de VA. On peut y apporter du crédit ou non, en fonction de l'estime que l'on peut avoir pour ce journal. Mais cela n'en restera pas moins une opinion et non un fait.


    Personnellement, en lisant la réponse faite par le Comité des Ministres , à aucun moment ils ne reconnaissent un manque d'indépendance. Au contraire il souligne plusieurs fois qu'il y a une indépendance des juges et de la Cour, que la procédure de nomination est transparente et approuvé par l'ensemble des Etats membres :

    - "Il note d'emblée que les États membres ont souligné la contribution extraordinaire du système de la Convention, y compris la Cour, [...] ces déclarations reconnaissent son indépendance et le besoin de la maintenir et la préserver." au point 2 ;

    - "En 2010, afin de garantir l’impartialité et la qualité de la Cour, le Comité des Ministres a mis en place, avec le soutien unanime de tous les États membres, un Panel consultatif d'experts sur les candidats à l'élection de juges à la Cour européenne des droits de l'homme [...] qui est chargé de formuler des avis sur l'adéquation des candidat(e)s que les États membres entendent proposer à la fonction de juge. [...] Les procédures du Comité des Ministres et de l’Assemblée parlementaire garantissent l’équité et la transparence tout au long du processus afin que les meilleurs candidats soient proposés pour l’élection." au point 3 ;

    - "En janvier 2019, le Comité a adopté des décisions [...] rappelant sa priorité de préserver l’indépendance de la Cour. Il encourage l’Assemblée parlementaire dans ses travaux destinés à assurer la transparence et l’efficacité des procédures d’élection des juges." au point 4 ;

    - "Le Comité [...] a appelé tous les acteurs de la Convention à continuer à garantir le niveau le plus élevé de qualification, d'indépendance et d'impartialité des juges de la Cour." et "Il est convenu d’examiner les moyens additionnels [...], offrant [...] des garanties supplémentaires pour préserver leur indépendance, y compris après la fin de leur mandat." au point 5 ;

    - "Le Comité n’a cessé [...] [d'] affirmé son engagement en vue de garantir le fonctionnement indépendant du pouvoir judiciaire et de renforcer sans cesse la primauté de l’État de droit." au point 7.

    Réponse à Question écrite1: Question écrite n° 747 (Doc. 15095), Question écrite n° 748 (Doc. 15096) et Question écrite n° 749 (Doc. 15098) | Conseil de l'Europe


    Enfin, pour conclure, le Conseil de l'Europe et par extension la CEDH, sont des institutions séparés et totalement distincte de l'UE et de la CJUE.

  • Je crois que c'est l'UE tout court qui ne passionne plus en fait. Les rares illusions qui restaient sur cette institution moribonde se sont envolées cette dernière année.

  • Cela me rappelle également, mais dans un autre genre, une brochure distribuée par les Témoins de Jéhovah.


    On y voyait une image représentant le paradis terrestre habités par des gens au brushing impeccable, habillés en complet veston.


    Certains n'avaient qu'à se pencher par la fenêtre pour récolter une grappe de raisin (comme dans une scène du Dictateur, avec Charlot).


    Chacun sa vision du bonheur...

    UNI 7 : [ORCS] OFF --- TUCANA : [UNI7] ON --- VOLANS : [UNI7] ON --- ATLAS : [UNI7] ON